Accueil » RÉGIONS » Brèves de Saïda

Brèves de Saïda

Le chef de daïra relevé de ses fonctions
Tel est le point interrogatif que se sont posés tous les citoyens de la wilaya de Saida. Cette suspension suscite beaucoup d’interrogations où chacun donne son avis sur cette mise à l’écart du chef de daïra de la ville de Saida et remplacé par le chef de daïra de Daoud, Mr Benguerba Mustapha. Ce qui est sûr, c’est que la thèse de la mauvaise gestion et les dépassements ne sont pas à écarter. Selon les informations en notre possession, un policier serait impliqué dans ce scandale qui a fait le tour de la ville…et cela risque d’avoir des incidences négatives sur la récente distribution des 614 logements sociaux qui a eu lieu le 5 juillet dernier qui coïncide avec le 6Oème Anniversaire de l’Indépendance et de la Jeunesse et même si dans le contenu de cette décision de suspension, rien n’a été mentionné quant aux décisions de cette mise à l’écart du chef de daïra qui a surpris plus d’un à Saida mais des faits liés à des actes corruptibles sont à retenir, nous dit-on. Mais il est dit que devant le manque d’une communication officielle sur la suspension du chef de daïra, le vide alimente les rumeurs et comme tout saidi le sait : la Rue étouffe sans la rumeur… avec en plus, les réseaux sociaux qui s’enflamment ….A suivre !

*******************************************************

Le DG en visite à la radio régionale
Accompagné du wali, le DG de la radio nationale était, ce jeudi dernier, en visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Saida, venu examiner les nouveaux studios de l’antenne régionale de la Télévision Algérienne. Sur place, Mr Mohamed Beghali à souligné l’importance de ce Média où il a écouté longuement le personnel de la radio locale.

*******************************************************

L’Aïd El Adha dans la joie
L’Aïd El Kébir a été célébré dans la sérénité et la joie à Saida, d’autant plus qu’aucun fait saillant n’ait été enregistré. Du coup, tôt le matin, les Mosquées ont fait le plein de fidèles venus accomplir la prière de l’Aïd El Adha. Les autorités locales, à leur tête le wali, se sont rendues à la grande mosquée de l’Emir AEK pour accomplir, elles aussi, leur devoir religieux. Notons que le ciel était favorable à cette ambiance festive qui a été empreinte d’une touche de convivialité festive. Du côté du tableau de permanence des commerçants, peu de marchands ont ouvert le premier jour de l’Aïd et rares sont les boulangeries qui ont ouvert leurs portes. Quant aux services de sécurité, ils étaient sur le qui-vive dès la veille de cette fête religieuse.

À propos O.ogban

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Saïda. Le danger des deux roues

Les motocyclettes qui sont de ...

L’été à Saïda. L’enfer et la galère

Ce ne sont pas toutes ...

Saïda. Cap sur la préservation du cadre de vie

Avec la saison estivale et ...

Saisie quotidienne de psychotropes

Il ne se passe pas ...

Saïda. Une ville isolée ?

Heureux de trouver un toit ...