Accueil » RÉGIONS » Bouira. Il tue son voisin d’un coup de couteau pour l’avoir insulté

Bouira. Il tue son voisin d’un coup de couteau pour l’avoir insulté

L’accusé M.Z, âgé de trente (30) ans, a été condamné avant-hier, par la Cour d’assises de Bouira, à une peine de 15 ans de réclusion criminelle, tandis que pendant le déroulement de son procès, le représentant du ministère public a requis une sentence de la prison à perpétuité à son encontre. Les faits de cette affaire se sont produits un jour du mois de juillet de l’année 2020 dans la ville de Bouira. Ce jour-là, M.Z s’empara d’un couteau et partit à la recherche de celui qui allait être sa victime. Il le trouva sur le chemin menant à son domicile qui se situe au lotissement Belmehdi, se trouvant dans la partie ouest de la ville de Bouira. La victime, à ce moment-là, transportait sur son dos, un sac de semoule et s’apprêtait à regagner son domicile dans le bâtiment d’en face. Quand l’accusé arriva à sa hauteur, il lui asséna un coup de couteau qui lui fut mortel, puisque la victime décédera pendant son évacuation aux urgences du centre hospitalier «Mohamed Boudiaf» de Bouira. L’auteur sera arrêté juste après son forfait. Pour revenir aux faits, les deux personnages se trouvent être des ouvriers qui ont pour habitude de se mettre très tôt, en matinée, dans un lieu bien précis, faisant face à l’université, pour offrir leurs services (de maçonnerie et réparation) aux éventuels clients. Ce jour-là, il y a eu une altercation entre les deux (2) hommes et selon la déclaration de l’accusé, la victime aurait proféré des insanités envers sa personne. En accusant le coup sur le fait, il se ravisera plus tard et ruminera cette humiliation qu’il trouva du mal à la digérer et à supporter. C’est ainsi qu’il prit la décision de s’armer d’un couteau ce jour-là et partit à la recherche de son rival, dans la ferme intention d’en découdre et de laver l’affront. Malheureusement, son geste fatal ôta la vie à un homme qui laissa derrière lui une femme éplorée et des orphelins en bas âge.  Les avocats de l’accusé ont plaidé les circonstances atténuantes, en avançant que l’auteur est une personne sans histoire ni antécédents judiciaires, dont il fallait prendre en considération. Après délibération du juge et des jurés, M.Z, l’auteur du crime, sera condamné à 15 ans de prison fermes.

À propos Hocine Taib

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Violence dans les établissements scolaires. Une enseignante, un parent d’élève et son fils agressés

C’est devenu presque un fait ...

Commune de Dirah – Bouira0 Raccordement des villages en gaz naturel

La direction de distribution d’électricité ...

Sonelgaz Bouira. 240 mètres de câbles électriques volés

Dans un communiqué rendu public ...

Bouira. La nouvelle unité du groupe GIPLAIT passera bientôt à la production

Il est prévu que l’unité ...

Sour-El-Ghozlane. Une femme retrouvée pendue dans son domicile

Les éléments de la protection ...