Accueil » MONDE » Birmanie. Plus de 700 civils tués depuis le putsch

Birmanie. Plus de 700 civils tués depuis le putsch

Les manifestations se poursuivent en Birmanie malgré la violence de la répression. Plus de 700 civils ont été tués depuis le putsch du 1er février. Vendredi, plus de 80 personnes ont perdu la vie dans une manifestation à Bago, près de Rangoun. La répression implacable des forces de sécurité continue à faire des victimes en Birmanie. Déjà 701 civils sont morts depuis le coup d’Etat de l’armée le 1er février, dont 82 personnes pour la seule journée de vendredi à Bago au nord-est de Rangoun, selon le décompte tenu par l’Association d’assistance aux prisonniers politiques (AAPP). Les forces de sécurité birmanes ont utilisé des grenades pour disperser une manifestation contre le coup d’Etat dans cette ville située à environ 90 km de Rangoun. Les forces de sécurité ont rassemblé les corps dans l’enceinte d’une pagode avant de boucler le quartier, selon des témoins et des médias locaux. Dimanche 11 avril, une bombe a explosé à Mandalay (centre), deuxième ville du pays, devant la principale succursale de la banque Myawaddy qui appartient à l’armée, blessant un garde de sécurité, selon des médias locaux. Malgré ces violences, des manifestants continuaient de se réunir dimanche matin, notamment à Mandalay et Meiktila (centre) où des étudiants d’université et leurs enseignants ont défilé dans les rues, selon des médias locaux. Certains portaient symboliquement des tiges de fleurs d’eugenia, dites « de la victoire ». Dans la banlieue d’Okkalapa Sud près de Rangoun, des protestataires brandissaient une banderole affirmant : « Nous remporterons la victoire, nous gagnerons ». Un appel circulait dans tout le pays pour manifester dimanche après le coucher du soleil, à la lumière de torches. Les violences ont aussi suscité la colère d’une partie de la vingtaine de factions ethniques armées que comptent le pays. Dans l’Etat Shan (Nord), l’Armée de Libération Nationale Ta’ang (TNLA) a attaqué un commissariat, selon le brigadier général de la TNLA Tar Bhone Kyaw, qui a refusé de donner davantage de détails.

À propos Carrefour

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Giorgia Meloni en Libye pour signer un méga-contrat gazier

L’Italie, comme les autres pays ...

Barrage de la Renaissance. Le Soudan en accord «sur tous les points» avec l’Éthiopie

Le Premier ministre éthiopien Abiy ...

Relations avec la France. Le Burkina Faso s’inspire-t-il du Mali?

Le porte-parole du gouvernement du ...

Départ des troupes françaises. Le Burkina Faso confirme

Le porte-parole du gouvernement du ...

La France «non grata» dans la Patrie des Hommes intègres

Citée par l’Agence France Presse, ...