Accueil » RÉGIONS » Bien avant le début du mois de Ramadhan. La solidarité avec les familles nécessiteuses déjà en place

Bien avant le début du mois de Ramadhan. La solidarité avec les familles nécessiteuses déjà en place

La solidarité envers les familles nécessiteuses était déjà mise en place. Et les initiatives étaient nombreuses. A Saida, l’élan de solidarité, ce sentiment qui cultive la notion du pardon et de la solidarité avec autrui, a constitué de tous temps pour les Saidis, un port d’attache qu’on aimerait resplendir tous les jours. Mardi dernier, une opération de solidarité a été enclenchée au profit des familles pauvres de la région de Sidi-Boubekeur ainsi que d’autres qui habitent aux alentours du chef-lieu de commune. Le coup d’envoi de cette caravane de solidarité a été donné par le chef de l’exécutif de wilaya. En somme, dans la wilaya de Saida, la solidarité avec les démunis s’intensifie. Même le mouvement associatif, de son côté, ne cesse de multiplier les initiatives pour venir au secours de cette frange de la société. Pour aider les familles nécessiteuses à faire face à leurs besoins durant le mois sacré de Ramadhan, une enveloppe financière de 10.000 DA a été octroyée à chacune des 29.507 familles. Les âmes charitables n’ont pas manqué de marquer de leur empreinte leur solidarité en mettant leurs mains dans leurs chéquiers. En tous les cas, tout opérateur économique ou patron d’une entreprise, sollicité par les pouvoirs publics, n’a pas dérogé à la règle.

À propos O.ogban

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Saïda. 05 dealers dont un mineur arrêtés

Agissant sur information, les forces ...

Saïda. Les trottoirs squattés aux quatre coins de la ville

Certes, une lutte sans merci ...

Saison de froid et de pluie à Saida. Quel sort pour nos SDF?

L’hiver est là et personne ...

Saida. Grande campagne de sensibilisation contre le monoxyde de carbone

Avant-hier matin, sur la grande ...

MC Saïda. Un directoire pour relancer la machine

Une fois de plus et ...