Accueil » SPORT » Belkaroui intègre le groupe, Nekkache contrôlé positif au coronavirus Casoni : «Le MCO n’a pas les moyens de terminer dans les 4 ou 5 premiers»

Belkaroui intègre le groupe, Nekkache contrôlé positif au coronavirus Casoni : «Le MCO n’a pas les moyens de terminer dans les 4 ou 5 premiers»

L’entraineur du Mouloudia d’Oran, Bernard Casoni, a animé hier en fin de matinée au stade Ahmed Zabana sa toute première conférence de presse depuis son arrivée à El-Bahia, à l’issue d’une séance d’entrainement quotidienne bien particulière et porteuses de deux nouvelles bien distinctes. L’une plutôt bonne puisque le défenseur central Hichem Belkaroui y a pris part après son arrivée à Oran en provenance de Tunis. L’autre, un peu moins dans la mesure où l’attaquant Hichem Nekkache en a été dispensé en raison de sa contamination au coronavirus.
« Nous avons enregistré un nouveau cas hier (ndlr, jeudi), celui de l’attaquant Hichem Nekkache » annoncera, ainsi, Casoni.
« Au début, tous les joueurs sont passés aux tests et contrôles comme exigé par la FAF. Hier, il s’est avéré que Nekkache soit positif au test. Nous l’avons mis au repos, chez lui, pendant quinze jours. Mais je vous rassure, il est en bonne santé. Il est asymptomatique. Pour éviter de contaminer éventuellement d’autres coéquipiers, nous l’avons mis à l’écart. Dès la semaine prochaine, on fera passer à Mellal un nouveau test. S’il est négatif, il réintégrera l’équipe professionnelle » précisera dans la foulée le DAG du MCO, Bennacer Hadj, également présent à ladite conférence au cours de laquelle le nouveau patron technique des Rouge et Blanc a évoqué la préparation de son groupe et la difficulté à se fixer un objectif de fin de saison.
« Au début c’était très difficile. Quand on a des ballons qui ne sont pas au niveau, quand le matériel est au minimum, c’est difficile. On travaille comme il y a quarante ans de cela ! Croyez-moi, ça fait mal, c’est très difficile. C’est pour cela qu’on était sur la défensive et qu’on a fermé les portes. Maintenant, avec le président et les dirigeants, on essaye de donner la meilleure image possible. Le président ne peut pas tout faire tout seul. Le gros point positif, c’est une certaine qualité des joueurs. Après, il faudra la mettre à profit. Il y a de la qualité technique, de la qualité individuelle, mais ça ne suffit pas. C’est pour cela que j’insiste sur la préparation physique et l’aspect tactique, car c’est très important, surtout après une telle période d’inactivité. Je ne suis pas un magicien, on part de très très loin. Il nous faut du temps avant que ça ne commence à prendre. Je sais qu’on va souffrir. Notre objectif, c’est de progresser tous les jours. Il faut être cohérent. On n’a pas encore les conditions optimales à même de pouvoir se fixer des objectifs. Il faudra se structurer avant de parler d’objectif. Par rapport à des clubs comme le CRB ou l’USMA, on a des années de retard. Au MCO, je veux juste qu’on me laisse travailler dans de bonnes conditions et je ferai progresser l’équipe. Peut-être qu’on le fera, mais, pour l’instant on n’est pas un club qui peut terminer dans les 4 ou 5 premiers. Il y a d’autres clubs qui sont mieux structurés et mieux organisés que nous pour terminer dans cette situation-là. Il nous faudra du temps. On ne peut pas construire quelque chose sans stabilité » lancera, avec une franchise déconcertante, Bernard Casoni.

« Mon objectif ? faire progresser l’équipe »

Et d’enchainer : « Avant, donc, de parler d’objectif ou de faire rêver les gens, il faudra mettre les bases. Il faudra également trois ou quatre mois avant de mettre en place une bonne organisation d’équipe. On a entamé la préparation avec les moyens du bord, certes, mais il existe un excellent état d’esprit. Les joueurs sont très respectueux, sont à l’écoute, travaillent dans la bonne humeur et progressent de jour en jour. Après six mois d’arrêt, certains ont pris du poids. J’attends donc l’arrivée du préparateur physique Durant, les démarches ont été effectuées au niveau de la direction qui a tout transmis aux services du Premier ministre. Je ne peux pas me contenter de Bouazza (préparateur physique actuel) dans la mesure où Durant fait office aussi d’entraineur-assistant. Aussi, je ne suis pas totalement satisfait de l’effectif qui devra être dégraissé, mais seulement après avoir fait l’état des lieux à travers le stage de Tlemcen qui débutera le 17 octobre ».
A propos de son premier assistant Omar Belatoui, l’ancien défenseur de l’équipe de France a été très clair. « Omar connait les joueurs, la mentalité oranaise. Il m’apporté beaucoup de choses comme je vais lui apporter des choses. Avec le préparateur physique aussi et Réda Acimi, c’est un échange permanent entre les membres du staff » a-t-il indiqué, non sans préciser que son problème avec le MCA « va passer au mois de décembre à la FIFA ».

À propos Seif.Eddine.R

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Organisation catastrophique au stade Ahmed Zabana. Le MCO domine l’USMA et se rassure

Le Mouloudia d’Oran a fêté, ...

Guerre ouverte entre le président de la FAF et son BF. EN A’: Clean sheet et stérilité offensive

Contrairement à l’issue victorieuse du ...

Algérie A’ – Togo (Ce soir, au stade Mustapha Tchaker). Pour asseoir le socle et tester les variantes

Victorieuse du premier acte, jeudi ...

Une seconde manche prévue dimanche soir. L’EN domine le Togo sous les yeux d’Amara

Dans un stade Mustapha-Tchaker qui ...

Algérie-Cameroun: La FIFA rendra son verdict le 21 avril. Belmadi prolongera son contrat !

Bien qu’un éventuel repêchage en ...

%d blogueurs aiment cette page :