Accueil » RÉGIONS » Béjaia. Un plan de lutte contre les incendies mis en place

Béjaia. Un plan de lutte contre les incendies mis en place

Dans le cadre de la lutte contre les incendies de forêts, la wilaya de Béjaia a mis sur pied une commission de protection de la forêt, comité opérationnel de lutte contre les incendies de forêts et plan de lutte contre ces incendies pour l’année 2024. Ainsi, plusieurs mesures ont été envisagées dans ce plan, par les différents intervenants, concernant la lutte contre les incendies qui ravagent chaque année des milliers d’hectares de forêts.
A cela s’ajoute le travail des associations qui comptent créer, avant l’été, des comités de vigilance et de prévention, en collaboration avec la Conservation des forêts de la wilaya et les notables des villages. Ces associations comptent sensibiliser la population rurale, surtout en ce qui « concerne l’alerte précoce et l’intervention dans les lieux d’incendies ». Un travail de prévention qui vient en appoint au programme réalisé par la Conservation de forêts de la wilaya qui a procédé à « la création et extension des points d’approvisionnement en eau, maintenance des pistes forestières et ouverture et aménagement des fosses de lutte anti-incendie ».
Un programme qui s’ajoute au dispositif opérationnel qui compte des tours de contrôle, des brigades mobiles et un matériel anti-incendie, composé de plusieurs camions-citernes d’eau. Concernant le dispositif opérationnel, « il vise à mobiliser les moyens humains et matériels nécessaires devant contenir efficacement toute situation imprévue », a-t-on appris de la wilaya. Le plan de lutte contre les feux de forêts vise à contrer les incendies dont la wilaya de Béjaïa est l’une des régions du pays les plus exposées à ce phénomène. Ce dispositif mis en préparation qui a été placé pour stopper cette catastrophe et lutter contre les feux de forêts, comprend trois phases qui commencent par la prévention, l’ouverture des pistes et l’aménagement des tranchées coupe-feux et la construction de plusieurs nouveaux points d’eau. Il y a également l’élaboration de la carte de sensibilité du patrimoine forestier de toute la wilaya qui classe les 52 communes de la wilaya selon le risque d’incendie et ce, pour une meilleure gestion des moyens humains et matériels.
Cette carte classe 12 communes en zone rouge, quinze secondes communes avec un degré élevé et quinze autres avec un degré moyen, alors que dix autres communes restantes sont classées à un degré faible. La deuxième phase de ce plan de lutte contre les feux de forêts est l’installation de comités opérationnels communaux (COC), de daïras (COD) et de wilaya, l’approbation du plan de feux de forêts et la mise en service des différents postes d’observation (vigies). Une campagne de nettoiement sera également lancée en ciblant surtout la Sonelgaz pour les lignes hautes tension et la Direction des travaux publics (DTP) de la wilaya en ce qui concerne les accotements des routes. Le plan d’intervention spécial concerne aussi la mise en place d’un réseau de communication radio pour la détection et l’alerte en cas d’incendie.
Cette année aussi, plus d’une centaine d’unités de points d’eau ont été recensés sur le territoire de la wilaya pour l’alimentation des camions-citernes et la mise en place de brigades d’intervention avec des véhicules stations équipés de citernes d’eau. Les autorités apprêtent à mettre les bouchées doubles pour un été sans feux de forêts qui ont marqué à jamais la région de Kabylie. Des incendies qui ont décimé des centaines d’hectares de forêts, des bâtiments d’élevage de volailles et de bétail ainsi que des blessés et des pertes en vies humaines. Les services agricoles (DSA) ont déjà lancé les opérations de plantation d’oliviers et d’arbres fruitiers, en sus de l’indemnisation des citoyens touchés par les feux de forêts de l’été dernier. Une opération lancée conjointement avec les Conservations des forêts.
L’opération d’indemnisation a concerné l’ensemble des agriculteurs et les éleveurs touchés par les incendies de forêts dont les autorités ont pris la décision de « dédommager les victimes en nature sur la base des résultats des opérations de recensement et l’opération de recensement a été confiée aux services des secteurs concernés ». A cela s’ajoute le programme spécial pour les repeuplements de chêne liège qui rentre dans le cadre du Plan National de Reboisement (PNR), un programme qui concerne la réhabilitation des forêts incendiées, établi à partir d’un diagnostic effectué sur les sites touchés par les incendies. Par ailleurs, les exploitants agricoles sinistrés ont été conseillés, par les techniciens de la DSA, à prendre des mesures importantes pour assurer la reprise des arbres brûlés. Ces mesures sont liées à la coupe des oliviers et des figuiers brûlés, réalisée après les pluies, pour permettre aux branches de redémarrer en émettant de nouvelles pousses. Selon la Direction générale des forêts, « le couvert végétal se renouvelle systématiquement avec un taux de 60% tandis que les forêts ravagées à 03 reprises nécessitent des opérations de reboisement ». Ces opérations de régénération doivent se compléter par la prévention et la vigilance en association avec la société civile et les notables des villages. C’est justement ce que préconisent des associations des zones rurales de la wilaya de Béjaia regroupées en coordination.

À propos Hocine Smaali

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Dernières précipitations et taux de remplissage important des barrages à Béjaia. Les agriculteurs soulagés

Les agriculteurs de la wilaya ...

08 avril 1871- 08 avril 2024. Il y a 153 ans, Cheikh Belhaddad déclarait l’insurrection contre l’envahisseur français

Seddouk, terre natale du père ...

Béjaia. Un homme de 52 ans percuté mortellement par un train

Les accidents ferroviaire sont devenus, ...

Massacre des Algériens du 17 octobre 1961 à Paris. Enfin, une reconnaissance!

L’Assemblée française a adopté, jeudi ...

08 mors dans un accident de la circulation à Béjaia. Le Parquet ouvre une enquête

Huit morts ont été déplorés, ...