Accueil » RÉGIONS » Bejaia. Pour un été sans feux de forêts

Bejaia. Pour un été sans feux de forêts

Les feux de forêts de l’été dernier, qui ont marqué à jamais la région de Kabylie, ont décimé des centaines d’hectares de forêts, des bâtiments d’élevages de volailles et de bétails ainsi que des blessés et des pertes en vies humaines. Selon la Direction générale des Forêts (DGF), 260.135 hectares de forêts (26% de la superficie totale) ont été ravagés par les incendies de l’été dernier. Les wilayas de Tizi-Ouzou et de Béjaïa viennent en tête de peloton avec respectivement 43.398 hectares et 13.174 hectares touchés par ces incendies lors 241 foyers enregistrés à Tizi-Ouzou et 112 autres à Béjaïa, durant surtout le mois d’août dernier qui a connu le plus de départs de feux. Les services agricoles (DSA) ont déjà lancé les opérations de plantation des oliviers et arbres fruitiers, en sus de l’indemnisation des citoyens touchés par les feux de forêts de l’été dernier. Une opération lancée conjointement avec les Conservations des forêts en associant la directrice de l’entreprise Groupe Génie Rural (ERGR), chargée de réaliser l’opération de reconstitution des vergers arboricoles incendiés, à travers notamment le territoire de la wilaya de Béjaïa. L’opération d’indemnisation a concerné l’ensemble des agriculteurs et les éleveurs touchés par les incendies de forêts dont les autorités ont pris la décision de « dédommager les victimes en nature sur la base des résultats des opérations de recensement et l’opération de recensement a été confiée aux services des secteurs concernés ». A cela s’ajoute le programme spécial pour le repeuplement de chêne liège qui rentre dans le cadre du Plan National de Reboisement (PNR) lancé également. Un programme qui concerne la réhabilitation des forêts incendiées, établi à partir d’un diagnostic effectué sur les sites touchés par les incendies. Par ailleurs, les exploitants agricoles sinistrés ont été conseillés par les techniciens de la DSA, de prendre des mesures importantes pour assurer la reprise des arbres brûlés. Ces importations sont liées à la coupe des oliviers et les figuiers brûlés. Cette opération de coupe des oliviers a été réalisée après les pluies, pour permettre aux branches de redémarrer en émettant de nouvelles pousses. Selon la Direction générale des forêts, « le couvert végétal se renouvelle systématiquement avec un taux de 60% tandis que les forêts ravagées à 3 reprises nécessitent des opérations de reboisement ». Ces opérations de régénération doivent se compléter par la prévention et la vigilance en associant la société civile et les notables des villages. C’est justement ce que préconisent des associations des zones rurales de la wilaya de Bejaia regroupées en coordination. Ces associations comptent créer avant l’été des comités de vigilance et de prévention, en collaboration avec la Conservation des forêts de la wilaya et les notables des villages. Ces associations comptent sensibiliser la population rurale, surtout en ce qui « concerne l’alerte précoce et l’intervention dans les lieux d’incendies ». Un travail de prévention qui vient en appoint au programme réalisé par la Conservation des forêts de la wilaya qui ont procédé à « la création et extension des points d’approvisionnement en eau, maintenance des pistes forestières et ouverture et aménagement des fosses de lutte anti-incendie ». Un programme qui s’ajoute au dispositif opérationnel qui compte des tours de contrôle, des brigades mobiles et un matériel anti-incendie, composé de plusieurs camions-citernes d’eau. La lutte contre les feux de forêts passe aussi par l’installation prochaine d’un comité opérationnel, et ce pour arrêter une stratégie efficace de lutte contre les incendies. Un comité qui pilotera le dispositif opérationnel en mobilisant les moyens humains et matériels nécessaires devant contenir efficacement toute situation imprévue », a-t-on appris de la wilaya. Le plan de lutte contre les feux de forêts vise à contrer les incendies dont la wilaya de Béjaïa est l’une des régions du pays les plus exposées à ce phénomène. Ce dispositif mis en place pour stopper cette catastrophe et lutter contre les feux de forêts, comprend trois phases : qui commence par la prévention, l’ouverture des pistes et l’aménagement des tranchées coupe-feux et la construction de plusieurs nouveaux points d’eau. Il y’a également l’élaboration de la carte de sensibilité du patrimoine forestier de toute la wilaya qui classe les 52 communes de la wilaya selon le risque d’incendie et ce, pour une meilleure gestion des moyens humains et matériels. Cette carte classe 12 communes en zone rouge, quinze secondes communes avec un degré élevé et quinze autres ont un degré moyen, alors que dix autres communes restantes sont classées à un degré faible. La deuxième phase de ce plan de lutte contre les feux de forêts, est l’installation de comités opérationnels communaux (COC), de daïras (COD) et de wilaya, l’approbation du plan de feux de forêts et la mise en service des différents postes d’observation (vigies). Une campagne de nettoiement sera également lancée en ciblant surtout la Sonelgaz pour les lignes haute tension et la Direction des travaux publics (DTP) de la wilaya en ce qui concerne les accotements des routes. Le plan d’intervention spécial concerne aussi la mise en place d’un réseau de communication radio pour la détection et l’alerte en cas d’incendie. Cette année aussi, plus d’une centaine d’unités de points d’eau recensés sur le territoire de la wilaya pour l’alimentation de camion-citerne et la mise en place de brigades d’intervention avec des véhicules-station équipés de citernes d’eau. Les autorités s’apprêtent à mettre les bouchées doubles pour un été sans feux de forêts.

À propos Hocine Smaali

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Après des travaux de restauration. Le fort Gouraya sera bientôt rouvert aux visiteurs

Après des travaux de restauration, ...

136.642 détecteurs de monoxyde de carbone installés

L’opération de dotation de foyer ...

08 Mai 1945 en Algérie. L’autre crime qui hante la France

En effet, le 8 Mai ...

Arrêté à Bejaïa en possession de 1.5 kg de kif traité. «Koulous» et son groupe ne sévira plus

La brigade de recherche et ...

Lutte contre les incendies de forêts à Béjaia. La Sonelgaz sécurise ses installations

Afin de protéger ses installations ...