Accueil » RÉGIONS » Bejaia. Le port sera doté d’un laboratoire d’analyse intégré

Bejaia. Le port sera doté d’un laboratoire d’analyse intégré

Le port de Bejaïa sera doté d’un laboratoire d’analyse intégré, c’est ce qu’a examiné une commission ministérielle mixte qui a inspecté les lieux et examiné, composée de membres du ministère de l’agriculture et du développement rural, du ministère du commerce, du ministère des transports, ainsi que des représentants des douanes. Ce laboratoire se spécialise dans l’analyse des produits agricoles et alimentaires qui transitent par le port de Bejaïa. «Cette initiative illustre notre engagement envers la qualité et la sécurité des produits agricoles et commerciaux transitant par notre port», estiment les responsables de l’entreprise portuaire de Bejaïa (EPB) qui remercient les membres de la commission «pour leur intérêt et leur soutien».
«Nous continuerons à travailler en étroite collaboration avec les autorités compétentes pour offrir des services de qualité et contribuer au développement de notre région », est-il écrit sur la page facebook de cette entreprise concernant justement le projet de la mise en place de ce laboratoire d’analyse des produits agricoles et alimentaires. La mise en place du laboratoire d’analyse des produits agricoles et alimentaires au sein du Port de Bejaïa vise à améliorer la protection du citoyen contre les produits contrefaits avec la consolidation des procédures judiciaires contre la fraude et la protection des biens marchandises entrant et sortant des frontières. Le laboratoire d’analyse des produits agricoles et alimentaires une fois opérationnel permettra aussi de réduire le temps d’attente en rade et à quai des navires, «ce qui engendrera aussi une diminution considérable des surestaries », estime un spécialiste du domaine qui se réjouit de la création future de ce laboratoire. Il convient de rappeler que le port de Béjaïa est classé parmi les ports les plus performants en Afrique, selon un rapport établi par l’Agence ECOFIN, la Banque mondiale et S&P Global Market Intelligence. A l’échelle continentale, le port à contenairs de Béjaïa, occupe la 21ème place parmi 46 et la 256ème parmi 348 port à l’échelle mondiale», indique un rapport relatif à l’indice mondial de performance des ports à contenairs (CPPI), établit une comparaison des performances des différents ports à contenairs dans le monde selon leur efficacité, en mesurant le temps écoulé entre l’arrivée en rade d’un navire et son départ du poste d’amarrage, une fois l’échange de cargaisons effectué. Le rapport en question souligne toutefois que « la majorité des ports du continent africains pâtissent de la durée excessive des cycles de chargement-déchargement, qui fait peser un risque constant de perturbation sur la chaîne logistique». Il a par ailleurs été constaté qu’une nette amélioration des conditions opérationnelles depuis, les perturbations sans précédent, causées par la pandémie de Covid-19, partout dans le monde, les ports à contenairs continuent globalement à récupérer leur retard. Ils pourraient toutefois, gagner davantage en efficacité dans certains domaines, à condition d’accroître leur productivité et d’améliorer la qualité de leurs services en dématérialisant davantage les procédures et en modernisant les infrastructures. Le port de Bejaia est classé deuxième au niveau national en matière de trafic de marchandise. Ainsi, l’Entreprise portuaire de Béjaïa (EPB) a enregistré une croissance du trafic des marchandises générales de l’ordre de 11, 5 millions de tonnes, dont 8, 5 millions hors hydrocarbures, 3, 5 tonnes en vrac liquides et cinq tonnes en vrac solide, en sus de trois millions de tonnes de marchandises diverses dont le bois et le fer. Durant l’année 2022, le trafic de containers a connu également une hausse de 14 %, à raison de 25 contenairs par heure. Le Port de Bejaïa a vu ces dernières années son système de gestion amélioré et modernisé en se dotant de système de fenêtres d’accostage, qui est un nouveau dispositif qui prend en charge la planification des arrivées des navires à contenairs. « Le système de fenêtres d’accostage a permis à l’EPB d’attribuer un programme d’accostage préétabli à un armateur opérant au port de Béjaïa en lui délivrant un espace Web », nous explique un cadre de l’EPB. Ce système a permis aussi de réduire les délais d’attente en rade pour les navires porte-contenairs et la facture des surestaries que supporte le Trésor public. A ce nouveau système de gestion, s’ajoute l’amélioration des procédures de contrôle aux frontières, à travers la mise d’un nouveau laboratoire. Sur un chapitre, l’unité de l’Entreprise de réparation et de construction navale (ERENAV) de Bejaia cumule beaucoup de défis. L’unité de l’ERENAV est installée dans les limites du port commercial de Bejaïa et s’occupe essentiellement des grands bateaux et est sur le point d’élargir ses prestations en s’ouvrant notamment sur la flottille de pêche pour la maintenance et la réparation.
Un terrain a été attribué à cette entreprise de réparation et de construction navale au niveau du nouveau port de pêche de Tala-Guilef, à 35 km à l’ouest de Bejaïa, pour créer une vingtaine d’ateliers spécialisés dans les principaux corps du métier, dédiés soit à la réparation à sec ou à flot. Des défis relevés, que ce soit par l’EPB ou l’ERENAV, grâce aux compétences nationales qui se distinguent et tirent leurs épingles du jeu à l’international.

À propos Hocine Smaali

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Dernières précipitations et taux de remplissage important des barrages à Béjaia. Les agriculteurs soulagés

Les agriculteurs de la wilaya ...

08 avril 1871- 08 avril 2024. Il y a 153 ans, Cheikh Belhaddad déclarait l’insurrection contre l’envahisseur français

Seddouk, terre natale du père ...

Béjaia. Un homme de 52 ans percuté mortellement par un train

Les accidents ferroviaire sont devenus, ...

Massacre des Algériens du 17 octobre 1961 à Paris. Enfin, une reconnaissance!

L’Assemblée française a adopté, jeudi ...

08 mors dans un accident de la circulation à Béjaia. Le Parquet ouvre une enquête

Huit morts ont été déplorés, ...