Accueil » RÉGIONS » Béjaïa. La rentrée scolaire n’a pas eu lieu dans 22 établissements scolaires

Béjaïa. La rentrée scolaire n’a pas eu lieu dans 22 établissements scolaires

La reprise des cours, après les vacances scolaires de printemps, n’a pas eu lieu dans 22 établissements scolaires, suite à la secousse tellurique de jeudi dernier qui a secoué la wilaya de Béjaia. «La reprise des cours prévue initialement pour hier, a été décalée au 28 du mois en cours au niveau de 22 établissements scolaires des trois paliers», a-t-on appris de la direction de l’éducation de la wilaya de Béjaia qui ajoute que cette décision est prise «suite au diagnostic établi par les services du CTC». La même source nous informe que «les travaux de réfection ont été entamés, depuis hier (dimanche) dans les établissements touchés par le séisme», en précisant que «des orientations ont été données aux entreprises chargées des travaux de les achever avant le 28 mars prochain». «Les travaux devront commencer en urgence avec l’hypothèse de l’engagement des entreprises mobilisées à faire tourner leur chantier à une cadence de 24/24 heures », a-t-on appris de la wilaya. Les établissements concernés sont répartis comme suit Bejaia (13) : 3 écoles primaires, 8 CEM, 2 lycées – Kendira (2): 1 école primaire, 1 CEM – Boukhlifa: 1 école primaire – Toudja: 1 CEM – Fenaia: 1 CEM – Aokas: 1 lycée – Timezrit : 1 CEM – Tala Hamza: 1 école primaire et Feraoun : 1 CEM. De ce lot, se dégage nettement le lycée El-Hammadia qui accueille, quelque 1.800 élèves, siège d’une forte dégradation. A la journée d’hier, plus de 989 bâtisses, réunissant constructions individuelles et collectives et structures publiques, ont été affectées, à des degrés de gravité divers, par le séisme qui a frappé Bejaia dans la nuit du mercredi à jeudi derniers. C’est le premier bilan qui a été établi par l’organisme de Contrôle technique de construction (CTC) dont «les équipes poursuivent encore leurs travaux de prospection et de classification, en classant déjà 45 bâtisses dans la catégorie rouge», nous informe-t-on de la même source. La plupart des bâtisses sont des vieilles maisons qui datent de l’époque coloniale et localisées à l’ancienne ville de l’ex-capitale des Hammadites dont les quartiers les plus touchés s’étalent de la place Medjahed, jusqu’à Sidi-Ouali, en passant par Bab-Elouz, Bab-El Fouka, Houma Karamane, et Amimoun. «Les bâtisses qui ont résisté, ont dû essuyer de graves dégâts, balafrées ostensiblement par des fissures béantes et la disparition en ruines de leurs murs intérieurs ou façades», a-t-on appris des agents du CTC dont les équipes sont toujours sur le terrain depuis vendredi dernier. Rappelons qu’une secousse tellurique séisme d’une magnitude de 5,9 degrés sur l’échelle de Richter a été enregistrée, jeudi dernier, à 1h04 mn, à Bejaia. L’épicentre de cette secousse a été localisé à 28 km au nord-est de Cap Carbon. Sept répliques dont deux de magnitude 5,2 et 4,7 ont été aussi enregistrées. Ce tremblement de terre a été aussi ressenti dans 12 wilayas dont Skikda, Constantine, Bordj Bou Arreridj, Sétif, Jijel, Mila, Bouira, Boumerdes, Tizi-Ouzou, Alger et Tipaza.

À propos Hocine Smaali

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Après Oran et Alger .Le navire «The World» termine son escale à Bejaia

Le navire «The World» arrive ...

Gisement du zinc-plomb d’Oued Amizour (Bejaia). Un projet minier stratégique pour le gouvernement

Le gisement du zinc-plomb d’Oued ...

A Melbou et Akbou (Béjaïa). Coup de filet dans le milieu de la drogue

Un groupe de trafiquants de ...

Elections communales partielles à Béjaïa. Début de la campagne à Akbou, Toudja, Feraoun et M’cisna

La campagne électorale pour les ...

Béjaïa. La production de la figue chute de plus de 80% à Beni Maouche

La région de Beni Maouche ...