Accueil » RÉGIONS » Béjaia. Distribution d’un premier quota de 3.016 logements AADL

Béjaia. Distribution d’un premier quota de 3.016 logements AADL

Après une attente qui a duré une vingtaine d’années pour les souscripteurs de l’AADL 1 et 08 années pour ceux de l’AADL 2, la première livraison de 3.016 logements a eu lieu, avant-hier, au nouveau pôle urbain Ighzer Ouzarif à Oued Ghir, au cours d’une cérémonie organisée en présence du ministre de l’Habitat. En sus de cette distribution, le ministre de l’Habitat, de l’urbanisme et de la Ville, M. Tarek Belaribi, a procédé également à la pose de la première pierre pour la réalisation de 2.798 logements à Sidi Bouderham, à Oued Ghir, où seront implantés 9.000 autres logements de type location-vente et LPA. A terme, ce site sera paré pour accueillir quelque 45.000 habitants et pas moins de 25 équipements publics. Autant dire un 2ème pôle urbain, dont la livraison est à même, non seulement de désengorger la ville de Béjaia arrivée à saturation, mais aussi d’offrir des cadres d’habitation dignes et vivables à ses populations. «La distribution de ces 3.016 logements fait partie du programme d’attribution de 6.100 unités en état d’achèvement dont la répartition ne saurait aller au-delà du mois de septembre », a-t-on appris des responsables de l’Agence nationale d’amélioration et de développement du logement (AADL). Lors de cette visite à Béjaia, M. Tarek Belaribi a insisté sur le respect du délai de livraison «en exhortant les responsables locaux à « concentrer les efforts sur l’achèvement des viabilisations» dont l’état d’avancement est jugé d’appréciable. Le site qui, avant le mois de mars dernier faisait office d’un véritable bourbier, «a changé totalement de visage, prenant un look pour le moins chatoyant, avec la réalisation de routes, la pose de candélabres pour l’éclairage public, le gazon et l’aménagement de placettes publiques », a fait remarquer le ministre au cours de son intervention avec la presse locale. Cela s’est fait grâce à une concertation soutenue des ministères concernés qui ont apporté leurs contributions, chacun en ce qui le concerne, pour donner vie à ce pôle qui pendant des années a continué à achopper sur des contraintes diverses au point où beaucoup ont douté de son aboutissement. Ces contraintes étaient liées, notamment, au relief difficile et montagneux du site et à son financement ainsi que celles inhérentes au foncier et à la libération des assiettes constructibles. Se montrant rassurant, le ministre a fait cas de la réalisation d’un programme en cours de 31.000 logements dont la livraison est de nature à soulager un grand nombre de familles en attente, car la wilaya de Béjaia dans son ensemble n’a pas livré de grands programmes de logements depuis l’année 2012. Le nouveau pôle d’Ighzer Ouazarif s’étend sur une zone de 200 hectares où seront aussi implantés les programmes d’autres types de logements (LPA, social…), et des infrastructures d’accompagnement (écoles primaires, CEM, lycées, unité de la Protection civile, sûreté urbaine, complexe sportif de proximité, une médiathèque et une mosquée). Ce nouveau pôle urbain d’Ighzer Ouzarif, à Oued Ghir, sera la future nouvelle ville de Béjaia, où sont prévus plus de 16.000 logements, tous types confondus et des équipements publics.

À propos Hocine Smaali

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Gestion des écoles primaires à Bejaia. Les communes mises à l’index

La gestion au quotidien des ...

Pénétrante autoroutière Bejaia-Ahnif (Bouira). Le tronçon Takrietz-Timezrit livré prochainement

La livraison d’une autre partie ...

Béjaia. Début de campagne oléicole sous de mauvais auspices

La campagne oléicole a démarré ...

Ighram (Béjaïa). L’un des derniers prisonniers de Ksar Tir nous quitte

Evoquer la Révolution de Novembre ...

Rencontre dédiée à son parcours à Tazmalt (Béjaïa). Il y a 63 ans, tombait au champ d’honneur Abderrahmane Mira

Le 63ème anniversaire de la ...