Accueil » RÉGIONS » Bassin laitier de Mostaganem. Cap sur les changements

Bassin laitier de Mostaganem. Cap sur les changements

Le wali de Mostaganem persévère dans ses sorties sur les zones d’activité pour remettre les choses dans leur contexte. Préoccupé par un marasme qui ne finissait pas et qui pénalisait l’investissement dans la wilaya, le chef de l’exécutif prend un engagement redynamisant ainsi les projets bloqués par des lenteurs administratives. Près les zones de Souk Ellil, de Kouara, de Bordjia II, aujourd’hui il descend au bassin laitier pour rencontrer les quelques investisseurs auxquels il a rendu visite, il n’y a pas longtemps de cela. Lors de cette troisième visite, le wali a remarqué clairement que les lignes ont vraiment bougé puisque les promoteurs ont affiché une réelle satisfaction par rapport à leur situation d’avant. Faut-il encore noter que les 1725 hectares que compte le bassin laitier n’ont pas attiré grand monde pour l’investissement pour diverses raisons. Seulement 23 projets sont en cours d’exploitation et 28 autres ont vu leur arrêté de concession retiré pour non réalisation de leur projet. Néanmoins l’esprit de promouvoir la croissance économique de la wilaya est sujet aussi à la mise à niveau de tous ses instruments. D’ailleurs c’est la raison pour laquelle il se fait accompagner par tous les responsables concernés par l’investissement. Toutefois le wali a affiché une grande satisfaction suite à ce qu’il lui a été présenté. Il a même déclaré qu’il voulait voir les changements et il les a aperçus de visu. Aujourd’hui, le wali est passé à une vitesse supérieure, recommandant aux investisseurs d’envisager la possibilité d’acheter leurs équipements chez leurs confrères producteurs, comme a été le cas d’un des investisseurs spécialisé dans la production des plants végétaux de cesser d’importer du terreau et du plastique d’Europe. Pour ce qui est de l’électricité sur le bassin, tout semble être normal et qu’après le Ramadhan toutes les unités seront branchées en énergie. En effet, le wali veut maintenir un cap qui va vers l’accompagnement agissant pour les objectifs du développement économique de la wilaya. Pour ce qui est des investisseurs qui sont défaillants, le wali applique la loi par des annulations afin de permettre à de vrais investisseurs d’occuper le terrain. Sur ce point là, il reste impassible car les enjeux économiques sont importants ajoutés aux enveloppes financières investies à El Bordjia  »Bassin Laitier ». En mettant en marche la cadence du développement, le premier responsable de la wilaya persiste à soutenir le volet économique. L’intervention de Mr le wali sur les questions prioritaires du développement est assez visible à Mostaganem. Maintenant il va falloir que les directeurs des divers secteurs suivent la dynamique pour les changements tant espérés par les citoyens.

À propos CHAREF KASSOUS

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Mostaganem. De nouveaux programmes pour valoriser le couvert forestier

La forêt a toujours été, ...

Mostaganem. L’UGCAA pour davantage de défis

A l’instar des autres wilayas ...

Mostaganem. Les chefs de daira appelés à plus de rigueur

La persévérance du chef de ...

Journée Mondiale de la Douane à Mostaganem. Une institution engagée avec fierté professionnelle

Au niveau de la Maison ...

Enseignement supérieur à Mostaganem. Les débats sur le projet de modernisation de l’université lancés

Ce lundi 23 janvier, c’est ...