Accueil » ACTUALITE » Baccalauréat et BEM pour la session 2022. Plus de 1,5 million de candidats

Baccalauréat et BEM pour la session 2022. Plus de 1,5 million de candidats

A un peu plus d’un mois des épreuves du Baccalauréat et du Brevet d’enseignement moyen, l’étau commence à se resserrer sur les esprits des candidats à ces épreuves qui leur dessineront leur voie après la fin de leur cursus. Le ministère de l’Education nationale a dévoilé la date de retrait des convocations de passation de ces deux examens de fin de cycle scolaire. Des examens qui se dérouleront pour la première fois, depuis au moins deux années et demie ponctuées de crise sanitaire, sous une accalmie pandémique. Théoriquement, les candidats semblent, cette année, mieux armés psychologiquement pour affronter ces épreuves, comparés aux deux années précédentes. Ce qui, autrement dit, permet d’augurer des résultats de réussite meilleurs, selon les spécialistes des questions de l’enseignement pédagogique, d’autant plus que les préparatifs ont été finalisés dans un climat serein, selon le ministère. Côté chiffres, on dénombre plus d’un million et demi de candidats qui devront franchir l’écueil des épreuves du Baccalauréat et du Brevet d’enseignement moyen (BEM), Session juin 2022. Les préparatifs assurés par le ministère de l’Education nationale ont été finalisés. Le ministère de l’Education nationale avait tenté, depuis plusieurs mois, d’apaiser la tension chez les candidats, après deux semaines de rupture imprévue des bancs de classe. Les appréhensions des candidats se sont portées essentiellement sur leurs capacités à assimiler les programmes antérieurement mis en place et rattraper le retard. Les candidats devraient, ce faisant, bénéficier des cours programmés sans précipitations, dans le cadre des facilitations mises en place par le ministère de l’Education nationale. Et les examens devront «porter uniquement sur les cours déjà faits» par les enseignants, leur a-t-on fait savoir de mêmes sources. Passé le jeûne et l’Aïd el Fitr, les candidats devront se concentrer et avoir les coudées franches pour aborder ces deux examens dans les meilleures conditions. En 2016, rappelons-le, le ministère de l’Education nationale avait prévu de passer ces deux examens, le BAC et le BEM, avant le mois de Ramadhan, en procédant au réaménagement des dates de déroulement des examens. Pour ce qui est des centres d’examen, ils ont été, eux, inspectés et sont parfaitement aménagés pour accueillir les candidats, a indiqué M. Boualem Benlaouar, cadre à l’Inspection générale, au ministère de l’Education nationale, précisant que les préparatifs pour assurer le déroulement des épreuves du Baccalauréat et du BEM, dans un « climat sûr et serein », ont été finalisés. Il a ajouté que le ministère a recensé plus de 700.000 candidats au Baccalauréat, répartis sur plus de 2.500 centres d’examen au niveau national, alors que le nombre de candidats au BEM a atteint près de 740.000, répartis sur plus de 2.800 centres. Il a en outre précisé que le nombre de candidats libres au Baccalauréat est de plus de 13.000 candidats, tandis que le nombre de candidats libres au BEM s’élève à plus de 276.000. Les candidats aux examens du Brevet d’enseignement moyen (BEM) et du Baccalauréat session 2022 pourront, à partir de ce mardi, retirer leurs convocations via la plateforme numérique de l’Office national des examens et concours (ONEC). Pour ce qui des sujets d’examen, M. Belaouar a assuré qu’ils « seront abordables et à la portée des candidats », rappelant les instructions données par le ministre de l’Education nationale, Abdelhakim Belabed, aux membres des Commissions chargées de l’élaboration des sujets sur la nécessité de tenir compte « des cours dispensés en «présentiel» dans l’établissement scolaire, durant les trois trimestres ». Il a indiqué que les membres des commissions chargées de l’élaboration des sujets entreront bientôt en quarantaine pour la lecture finale des sujets sélectionnés avant leur impression. En prévision de ces examens, le responsable a invité les candidats à « se concentrer sur les cours dispensés en classe » et à « ne pas prêter attention aux rumeurs ». Il a également recommandé aux parents d’accompagner leurs enfants sur les plans psychologique et pédagogique et de les encourager à la persévérance, assurant que « les sujets sont sous haute sécurité et aucune fuite n’est possible ». L’inspecteur a précisé par ailleurs que les centres d’examen ouvriront à 7h30, insistant sur la nécessité pour les candidats d’être à l’heure pour qu’ils aient le temps de repérer leurs salles d’examen et puissent y accéder dans le calme sur présentation de la carte d’identité. Les épreuves débuteront à 8h30 et, passé ce délai, l’accès au centre ne sera plus possible, notamment après fermeture du portail et ouverture des enveloppes de sujets, a prévenu le responsable.

À propos B.HABIB

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Elections présidentielles du 07 septembre prochain. Le FLN pour la candidature de Tebboune

Le Président de la République ...

Pour assurer les permanences de trois jours de l’Aïd Al Adha. 1.008 commerçants réquisitionnés dont 291 boulangers et 03 laiteries

L’Aïd Al Adha est une ...

Le Président de la République s’exprime sur les souffrances des ghazaouis. «Une tache dans l’histoire de l’humanité»

Des bombardements et des morts ...

Mers Al Hadjadj. Près de 200 embarcations de fortune évacuées mercredi du petit port

Dans le cadre de la ...

L’armée sioniste a détruit intentionnellement toutes les infrastructures de base. Plus de 20 ans pour reconstruire Ghaza

Comment reconstruire la bande de ...