Accueil » ACTUALITE » Avec l’inauguration de l’usine Fiat, Renault, Nissan et Peugeot. Oran, un pôle de fabrication de véhicule

Avec l’inauguration de l’usine Fiat, Renault, Nissan et Peugeot. Oran, un pôle de fabrication de véhicule

Quelques jours seulement nous séparent du fameux événement tant attendu par les Oranais et tous les Algériens en général, qui n’est autre que l’inauguration finale et la mise en marche de l’usine de fabrication des modèles du constructeur automobile de la marque Fiat ». Le groupe italien Stellantis, spécialisé dans la fabrication de véhicules et des composantes automobiles qui a adhéré aux conditions de l’Etat visant à instaurer une réelle industrie de fabrication de véhicule et non pas un processus de montage camouflé va sortir sa première voiture de l’usine implantée sur le territoire de la wilaya, au grand bonheur des Algériens qui s’attendent à ce que le marché des véhicules retrouvent une stabilité qui répond à une logique de l’offre et la demande, permettant du coup, aux Algériens de s’offrir un véhicule neuf à un prix abordable. Inéluctablement, cette usine va contribuer au développement du secteur de l’industrie et des composants automobiles et favorise la fabrication des produits à haute valeur. Un nouvel atout ne devant que hisser la wilaya d’Oran au niveau des grands pôles spécialisés dans la fabrication des véhicules. C’est dire qu’à la faveur de ce projet d’envergure, conjugué à la dynamique existante avec les grands projets à l’image de Tosyali et autres grandes entreprises, la ville est en passe de devenir un acteur incontournable dans la fabrication de voitures aussi bien au niveau national qu’international. En effet, la wilaya attend la concrétisation de plusieurs projets, du même registre, à l’image de l’usine de Peugeot et Nissan et le retour à la production de l’écurie française Renault. Répondant aux exigences irrévocables constituées par les hauts responsables de l’Etat, et ce, après des années perdues dans une industrie de camouflage, voilà que le secteur automobile en Algérie est en passe de connaître une transformation majeure avec l’arrivée de plusieurs marques telles que Fiat, Opel, Chery et Geely, insufflant un nouvel élan à cette industrie. Sans l’ombre d’un doute, le 11 décembre prochain marquera l’inauguration officielle de l’usine Fiat à Oran, qui produira la première Fiat 500 fabriquée en Algérie, une voiture connue pour son élégance et son style italien. La wilaya attend, également, le retour en force de la marque française Renault, dont les responsables de l’unité de construction de Oued Tlélat ont eu l’honneur d’accueillir le wali d’Oran en visite. L’usine RAP, inaugurée en novembre 2014, est le fruit d’une joint-venture entre Renault, Holding Madar, et le Fonds National d’Investissement (FNI), détenant respectivement 49%, 34%, et 17% des parts. L’usine en arrêt depuis quelques années, suite à la suspension de l’importation des kits SKD-CKD, une décision prise par les autorités, espère la relance de ses activités qui, selon des sources bien avisées, sera enrichi par la production locale de nouveaux types de voitures à l’instar de la nouvelle Clio.

                              Nissan et Peugeot, également attendus
Se conformant au cahier des charges relatif à l’Industrie automobile lequel a été révisé pour promouvoir le développement de l’industrie locale et encourager la production nationale, le constructeur automobile japonais et son partenaire local, le groupe Hasnaoui, se projette également à lancer une usine de fabrication de voiture qui répond à la demande du marché local. Avec un investissement de 160 millions de dollars, la marque japonaise envisage d’entrer de plein force le marché algérien qui attire de plus en plus de constructeurs, et le choix de la ville d’Oran n’est pas fortuit. En effet, la wilaya possède tous les atouts nécessaires servant à atteindre les objectifs des fabricants de véhicules. En citera le port d’Oran qui favorise les opérations d’import et d’export, ainsi que le réseau routier dont possède la wilaya, enrichi par de nouvelles édifications. Enfin, il est utile de rappeler que le projet du lancement de l’usine de la marque Peugeot attend lui aussi le feu vert. Ce projet est un autre acquis qui traduit la politique du gouvernement visant le développement d’un pôle d’industrie d’automobile dans la région. L’usine qui devait entrer en service, il y a de cela quelques années, avant que les lois changent, permettra de renforcer le tissu industriel dans la wilaya étant donné que des fabricants de pièces de rechange devront suivre le producteur.

À propos Islam Rayan

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Du matériel neuf et moderne pour le port d’Oran. Objectif: atteindre les standards internationaux

Immense port de commerce, Oran ...

35 nouveaux bus pour désenclaver les nouveaux pôles urbains. L’ETO renforce sa présence

Afin de pallier au manqué ...

285 projets validés, 1.000 hectares à la disposition des investisseurs. L’heure à l’investissement

Hormis son potentiel naturel qui ...

AADL «Ahmed Zabana». Le transport urbain, une question sans réponse

En dépit des appels de ...

Un flux important de touristes durant cette fin d’année. Oran, une destination privilégiée

El Bahia tient son rang ...