Accueil » ORAN » Au profit des enfants scolarisés. La Gendarmerie nationale va plutôt vers la communication et la sensibilisation

Au profit des enfants scolarisés. La Gendarmerie nationale va plutôt vers la communication et la sensibilisation

Agissant dans le but de diminuer un tant soit peu le nombre de victimes, des accidents de la circulation dans les zones urbaines, dont les statistiques ne font que urger les responsables à tirer la sonnette d’alarme, la brigade régionale de la Gendarmerie Nationale d’Oran, lance une campagne de sensibilisation, au profit des enfants scolarisés. L’initiative qui s’opère en étroite collaboration avec la direction du Transport et les associations à caractère caritatif, a pris pour cible les établissements scolaires pour s’adresser à la tranche de la société la plus vulnérable et exposée aux dangers des accidents de circulation. L’objectif souhaité de cette campagne, initiée par la Gendarmerie Nationale qui se trouve généralement aux avant-postes, est de mettre en exergue les causes et les conséquences des accidents de la circulation pour les enfants scolarisés de tous les paliers confondus. Les séances de sensibilisation ont mis le point sur la nécessité de faire respecter le code de la route et l’obligation de se soumettre aux lois, et ce, dans le souci d’éviter le pire, à savoir préserver la vie des citoyens et amoindrir les risques des accidents mortels. Il a été, entre autres, indiqué l’utilité de respecter la distance de sécurité entre les voitures, l’interdiction d’utiliser le téléphone par le conducteur, le respect du feu tricolore par les piétons et surtout la maîtrise de soi-même, seule facteur garantissant la révocation de l’excès de vitesse. A propos des dernières actions entreprises par la Gendarmerie nationale, et ce, afin de dissuader les malveillants, M. Yahiaoui, responsable de la sécurité dans les autoroutes, au sein de la Gendarmerie Nationale d’Oran, indique l’élaboration de 780 procès-verbaux contre les conducteurs nonchalants, et ce, grâce à 5 200 opérations de vérification, effectuées durant le mois d’octobre dernier. Selon le même responsable, la tendance haussière du nombre de procès-verbaux établis, durant cette période, indique la nécessité d’aller vers la communication et surtout la sensibilisation. En cette même période, les services de la Gendarmerie nationale ont contribué, de manière efficace, à l’application rigoureuse des mesures de prévention contre le Covid 19, indique-t-on. Ce corps a veillé à ce que les conducteurs mettent les masques et surtout à garder un œil vigilant sur les chauffeurs de taxi, appelés à limiter le nombre des personnes transportés.

À propos Islam Rayan

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Pôle urbain Ahmed Zabana. A quand la construction d’un marché couvert?

Alors que le Ramadhan arrive ...

Les prix des œufs toujours en hausse. La filière risque sa pérennité

Les œufs sont devenus un ...

Premier salon dédié à l’enfant au CCO. «Kids Day Fun et Learn»

Sous le slogan «Khotwa’tok», le ...

Détérioration de l’état des routes. De pire en pis

Le manque des ressources financières ...

El Hassi. Vers l’éradication des constructions illicites

La campagne menée par les ...