Accueil » ORAN » Au grand dam des automobilistes. Les parkings sauvages ont la peau dure

Au grand dam des automobilistes. Les parkings sauvages ont la peau dure

Eu égard à la prolifération des parkings sauvages à travers les artères et les avenues de la ville d’Oran  »gardés » par des individus s’autoproclamant  »gardiens parkingueurs », et faute d’une réglementation régissant ces espaces et surtout mettre un terme à cette anarchie indescriptible, nous avons jugé utile de revenir encore une fois sur ce mal qui ne cesse de prendre, au fil des jours, des contours dangereux. Cette activité est malheureusement devenue florissante vu que des individus n’hésitent plus à accaparer des espaces pour en faire des aires de stationnement sans avoir besoin d’une quelconque autorisation. A ce sujet, il est à indiquer que de nombreuses avenues et boulevards de la ville sont devenues aujourd’hui une parfaite source de racket. Et quel que soit l’endroit de la ville où un automobiliste gare sa voiture, il est sûr qu’un individu va l’obliger à payer le droit de stationnement, squatté par des jeunes dont la majorité d’entre eux n’hésite pas à insulter voir même à agresser si un automobiliste refuse de payer. Quelle que soit la durée de stationnement. Le laxisme de ceux qui déterminent et conduisent l’action politique (pouvoirs publics) est allé jusqu’à tolérer » ces parkingueurs illégaux  » qui imposent leur diktat en toute impunité devant les administrations publiques, les banques, les hôpitaux….). Il ne se passe pas de jours sans entendre des plaintes s’élever d’ici et de là contre ces gardiens illégaux et rencontrer sur les réseaux sociaux des messages d’indignation des citoyens s’élevant contre ce phénomène. Le comportement malveillant et à la limite menaçant des parkingueurs qui imposent leur loi qui sont généralement des jeunes tenant des gourdins, voire des barres de fer et qui n’hésitent pas à interpeller brutalement les automobilistes. Malheureusement ces violences restent impunies, et les cris de détresse des citoyens ne trouvent pas de réponses de la part des législateurs. Malgré les promesses d’endiguer ce fléau, le parking sauvage subsiste toujours, au grand dam des automobilistes.

À propos Y.chaibi

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Établissements classés et commerces informels… Une économie populaire dénigrée

Le mécanicien, le tôlier… de ...

Prostitution. Le phénomène prend de l’ampleur

«La prostitution est présente dans ...

Direction de la Culture et des Arts. Un programme d’animation culturel riche et varié

La Direction de la Culture ...

Délinquance Vols et agressions prennent de l’ampleur en cette période d’été

Alors que la délinquance du ...

Environnement. Les moustiques narguent les élus et les responsables

Littéralement dévorés par les moustiques, ...