Accueil » CHRONIQUE » Attention, la sixième vague a frappé…

Attention, la sixième vague a frappé…

La guerre en Ukraine a comme «caché» la guerre contre le Covid ou plutôt la reléguer au second plan et pourtant, le nouveau sous variant fait des ravages. La sixième vague de COVID-19 est bel et bien amorcée au Canada, et particulièrement au Québec et en Ontario où les hospitalisations montent rapidement. Le nombre d’hospitalisations est de nouveau en hausse dans plusieurs régions au Canada. En date du 7 avril, plus de 5000 Canadiens étaient hospitalisés en raison de la COVID-19, une augmentation de 25 % depuis la mi-mars. Au plus fort de la dernière vague, plus de 10 000 Canadiens étaient hospitalisés. Cette semaine, le nombre d’hospitalisations au Québec a dépassé les 1600, soit une hausse de 40 % depuis 14 jours. Le directeur par intérim de santé publique du Québec, Luc Boileau, affirme que le nombre d’hospitalisations ne devrait pas dépasser le sommet atteint lors de la vague en janvier (3351 hospitalisations). Par contre, on voit qu’au Royaume-Uni, qui vient de connaître une hausse importante des cas, les hospitalisations dépassent le sommet atteint lors de la dernière vague. Les hospitalisations sont aussi en hausse en France, en Belgique et en Italie. La Chine affronte sa pire flambée épidémique de toute la pandémie : des millions d’habitants sont confinés, des milliers de lits installés à la hâte et le système médical est sous pression. Face aux nouveaux variants du coronavirus, XE et XD, l’OMS appelle les gouvernements à ne pas desserrer trop vite les mesures de protection face au virus. Dr. Babatunde Olowokure, directeur de sécurité sanitaire et des urgences, a fait savoir que les deux variants faisaient désormais l’objet d’une attention particulière. Selon l’OMS, le variant XD serait un recombinant des variants Delta et Omicron, tandis que le variant XE – récemment détecté – est un hybride des sous-variants BA.1 et BA.2. Dans les deux cas, des études approfondies sont en cours pour en savoir plus sur ces nouveaux venus dans la classe des variants X. Chez nous, face à la hausse des prix et l’affaire du match Algérie-Cameroun, on s’oublie et on fait comme si le virus était derrière nous. Déjà, le comité de suivi de la pandémie n’a pas dit grand- chose depuis un bon moment sur l’évolution de la situation et sur les nouveaux sous variant qui font peur aux « grandes puissances » de ce Monde. La vigilance devra être de mise.

À propos B.nadir

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Le pétrole s’envole…

Vendredi, les cours du pétrole ...

Valoriser notre gaz !

Lors de la séance d’ouverture ...

Déjà des mesures contre les feux de forêt !

La Commission nationale de protection ...

Blé, l’Algérie sereine…

Les prix du maïs, du ...

Valorisation des eaux usées, le défi

Le ministre de l’Hydraulique, Taha ...