Accueil » CHRONIQUE » Attention au Covid, il est de retour…

Attention au Covid, il est de retour…

Il est actuellement primordial de rester vigilant face à la situation du Covid-19. Les récentes données suscitent des préoccupations au sein des instances sanitaires internationales, en ce qui concerne la progression de la pandémie. Le 6 septembre, Tedros Adhanom Ghebreyesus, le dirigeant de l’Organisation mondiale de la santé, a exprimé lors d’une conférence de presse en ligne que des tendances inquiétantes liées au Covid-19 continuent d’être observées à l’approche de la saison hivernale dans l’hémisphère nord. Bien que les données sur la Covid soient limitées parce que de nombreux pays ont cessé de les communiquer, «nous constatons toujours des tendances inquiétantes concernant la Covid-19 à l’approche de la saison hivernale dans l’hémisphère nord», a déclaré le chef de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, lors d’une conférence de presse en ligne. Mais seuls 43 pays, soit moins d’un quart des 194 États membres de l’OMS, ont signalé des décès à l’Agence, et 20 seulement ont fourni des informations sur les hospitalisations, a-t-il ajouté. Maria Van Kerkhove, de l’Agence sanitaire des Nations unies pour la Covid-19, exprime de vives préoccupations face à la situation actuelle de la pandémie. Elle souligne le nombre élevé d’hospitalisations pour la Covid-19, particulièrement inquiétant à l’approche de la saison hivernale où les virus respiratoires se propagent plus facilement en milieu clos. La transmission aérienne du coronavirus est une préoccupation majeure. De plus, la coexistence de la grippe et du VRS ajoute une complexité supplémentaire. Mme Van Kerkhove insiste sur l’importance continue des tests et de la vaccination pour contrôler la propagation du virus. Bien qu’il n’existe actuellement pas un seul variant dominant dans le monde, le sous-variant d’Omicron EG.5 est en augmentation, a précisé le Dr Tedros. Selon Maria Van Kerkhove, les données préliminaires suggèrent que les vaccins existants offriront une protection contre le BA.2.86. L’OMS affirme aussi qu’il faut s’attendre à de possibles sous-variants qui circulent davantage, alors qu’elle a récemment considéré plusieurs d’entre eux comme des variants à surveiller. En France, après le variant Eris, il y a quelques jours, c’est le variant BA.2.86 ou «Pirola» qui est dans le viseur de l’OMS (Organisation mondiale de la santé). Seulement quelques séquences de ce dernier ont pu être analysées par les spécialistes qui suggèrent qu’il serait un descendant de la lignée BA.2 d’Omicron, responsable de plusieurs pics de cas durant l’année 2022. En Tunisie, le mois précédent, deux décès ont été enregistrés. Restons donc vigilants!

À propos B.nadir

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Le Monde s’oppose aux Sionistes…

Le G7 s’est opposé à ...

Le Monde ne doit pas oublier le Soudan!

Ce lundi, le Secrétaire général ...

La surabondance du blé fait le bonheur de l’Algérie

Les exportations de blé de ...

Migration et asile, l’UE durcit les lois!

L’UE fait face à une ...

2024, la bonne année du pétrole !

Malgré l’attaque de l’Iran contre ...