Accueil » MONDE » Attaque contre une famille musulmane au Canada. Le suspect inculpé de terrorisme
People gather at a makeshift memorial at the fatal crime scene where a man driving a pickup truck jumped the curb and ran over a Muslim family in what police say was a deliberately targeted anti-Islamic hate crime, in London, Ontario, Canada June 7, 2021. REUTERS/Carlos Osorio

Attaque contre une famille musulmane au Canada. Le suspect inculpé de terrorisme

L’auteur présumé d’une attaque à la voiture-bélier qui a tué quatre membres d’une famille musulmane le 6 juin au Canada a été inculpé de terrorisme. Les autorités ont qualifié cet acte « d’islamophobe ». L’auteur présumé d’une attaque à la voiture-bélier qui a tué quatre membres d’une famille musulmane le 6 juin au Canada a été inculpé de terrorisme, a annoncé lundi le parquet lors d’une brève audience devant le tribunal de London, dans l’Ontario. Le suspect âgé de 20 ans, Nathaniel Veltman, avait déjà été inculpé lors d’une première audience la semaine dernière de quatre chefs d’accusation de meurtres avec préméditation et d’une tentative de meurtre après l’attaque qui avait été qualifiée d’acte « terroriste » par le Premier ministre canadien Justin Trudeau. « Les procureurs généraux aux niveaux fédéral et provincial ont donné leur consentement pour entamer des procédures en matière de terrorisme, alléguant que les meurtres et la tentative de meurtre constituent également une activité terroriste », a indiqué la Gendarmerie royale du Canada (GRC, police fédérale), dans un communiqué après l’audience. Le jeune homme, qui n’a pas de casier judiciaire et aucune affiliation connue avec une organisation extrémiste, a déclaré ne pas avoir d’avocat pour le moment. Nathaniel Veltman doit comparaître à nouveau lors d’une audience prévue le 21 juin. Lors de son arrestation, il portait une veste ressemblant à un gilet pare-balles. Selon la police de London, Nathaniel Veltman avait délibérément foncé sur la famille Afzaal avec son pick-up dans le cadre d’un acte « prémédité et planifié, motivé par la haine ». Cinq membres de la même famille avaient été fauchés alors qu’ils attendaient de traverser à un carrefour dans la ville de London, à 200 km au sud-ouest de Toronto. Les deux parents, leur fille de 15 ans et sa grand-mère ont été tués, mais leur fils de 9 ans, grièvement blessé, a survécu. « Je pense qu’il est très important pour nous de parler d’un acte terroriste », a estimé lundi la vice-première ministre du Canada, Chrystia Freeland. « C’est important pour nous d’identifier cela comme un acte d’islamophobie et c’est important pour nous d’identifier la terrible menace que représente la suprématie blanche pour le Canada et les Canadiens », a-t-elle ajouté, lors d’un point de presse. La semaine dernière, les députés canadiens ont adopté une motion pour la tenue d’un sommet d’urgence sur l’islamophobie, d’ici la fin juillet. « Cette tuerie n’était pas un accident. C’était une attaque terroriste, motivée par la haine, au coeur de l’une de nos communautés », avait commenté Justin Trudeau lors d’un discours devant la Chambre des Communes.

À propos Carrefour

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Covid-19 en Chine. Protestations contre la politique «zéro cas»

La colère monte en Chine, ...

Migrations. Les 27 décident d’un plan d’urgence

Ne «pas reproduire »la crise franco-italienne ...

Royaume-Uni. La grève des infirmières symptomatique d’un système de santé à genoux

Des délais d’attente de traitements ...

COVID-19 en Chine. Confinement autour d’iPhone city

Le confinement survient après de ...

Un colonel des Gardiens de la révolution iraniens assassiné à Damas. Téhéran accuse Israël

Un colonel des Gardiens de ...