Accueil » ORAN » Association nationale des commerçants et artisans. Boukhari Abbès à la tête du Bureau de la wilaya

Association nationale des commerçants et artisans. Boukhari Abbès à la tête du Bureau de la wilaya

Le Pacha Hôtel d’Oran a abrité, ce samedi, une rencontre entre les membres du Bureau national, présidé par M.Hadj Tahar Boulenouar, et les membres du Bureau de la wilaya d’Oran ainsi qu’un nombre important d’hommes d’affaires et différents présidents de section de l’ANCA. Au cours de cette rencontre qui entre dans le cadre des réunions périodiques, organisées par le Bureau national, plusieurs points ont été à l’ordre du jour de cette réunion dont l’installation du nouveau président du Bureau d’Oran: il s’agit de M.Boukhari Abbès, membre actif de l’Association qui a toujours milité pour redonner le blason à cette Association qui regroupe plusieurs secteurs d’activité. Le président de l’ANCA, au cours de cette installation, a rappelé les grandes lignes du plan de travail de l’Association dans le futur proche. L’orateur a mis l’accent sur la sensibilisation des commerçants et artisans sur les textes de loi qui régissent l’activité commerciale et artisanale et dira que le Bureau local doit redoubler d’effort pour sensibiliser davantage pour réduire le marché parallèle et nouer des contacts avec les instances locales pour réorganiser le commerce, vu que le commerce informel est devenu une véritable plaie pour l’économie algérienne. Cette situation n’est pas sans conséquence sur les caisses du Trésor public. Le président de l’ANCA, lors de son intervention, a surtout axé son intervention sur le dernier délai de mise en place des instruments de e-paiement par les commerçants qui est désormais fixé au 31 décembre de l’année en cours et a indiqué que la généralisation du e-paiement est plus que nécessaire pour le développement économique du pays, du fait qu’il met un terme à l’éradication de l’informel, ce mode de paiement permettant de garantir les droits des commerçants légaux et des consommateurs car il assure la transparence des transactions, le paiement électronique facilitant également la circulation des citoyens sans argent liquide, un gage, selon lui, de sécurité et de gain de temps ; dans ce contexte, le président de l’ANCA a beaucoup insisté sur la sensibilisation pour assurer et changer les mentalités ; il dira à ce sujet que certains commerçants ont peur de l’informatisation et de la traçabilité à cause de l’imposition, alors que c’est tout-à-fait le contraire, le e-paiement offre plusieurs avantages, a-t-il mis en exergue. Pour rappel, l’ANCA participe avec le groupement économique monétique (GIE.Monétique) à des campagnes d’encouragement d’utilisation du paiement électronique au profit des commerçants.

À propos Y.chaibi

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Journée commémorative. 232 ème anniversaire de la libération de la ville d’Oran de la colonisation espagnole

La libération d’Oran en 1792 ...

A quand un transport digne d’Oran

Le transport public n’est pas ...

Journée nationale du chahid. Les sœurs Benslimane ressuscitées

Proclamée officiellement le 18 février ...

Hassi Bounif. Triste constat

Hassi Bounif s’est malheureusement métamorphosé ...

Gardiens de voiture. «Il est grand temps de mettre fin à l’anarchie»

Il semble que le phénomène ...