Accueil » ORAN » Association Athar El Abirine. d’Oran Soirée conte à la bibliothèque municipal

Association Athar El Abirine. d’Oran Soirée conte à la bibliothèque municipal

«Comme il existe des journées mondiales sur les thèmes les plus variés et pour tous les goûts, L’occasion dans plusieurs pays de célébrer comme il se doit les arts de la parole dans leur diversité. L’occasion aussi de rappeler que, contrairement à une idée reçue, les conteurs et conteuses ne s’adressent pas uniquement aux enfants.
Nombreux sont ceux ou celles, parmi ces artisans des mots, qui ciblent plutôt les oreilles d’un public adulte et initié. Toutes les civilisations ont inventé des contes pour faire rêver ou pour expliquer le monde. Souvent ces récits sont anonymes et se transmettent oralement, s’enrichissent progressivement. Il existe souvent plusieurs versions d’une même histoire dira le président de l’association Athar El Abirine d »Oran Mr Rouane Cherif. L’association en question a pour objet d’organiser des actions (festival, conférences, ateliers) visant à faire la promotion du conte mais également de tous les arts du récit (poésie, chanson…) Ce jeudi, cette dernière à organisée une soirée de conte à l’occasion de la journée mondial du  »conte » au niveau de la bibliothèque municipal d’Oran  » Bakhti Benaouda », cette soirée a réuni des talents poétiques divers issus de plusieurs wilayas (Oran, Mascara, Relizane, Saïda et chlef) et d’un Dr poète et réalisateur syrien et la présidente de la section de l’association Athar El Abirine de la commune de Sidi Chahmi Melle Amari. Qui ont présenté des récits passionnants puisés de leurs patrimoines populaires et qui ont suscité l’intérêt du public Oranais avec ses différentes catégories sociales et d’âge ; à la fin de cette soirée très animée le président de l’association Athar El Abirine à été honoré par le conseil culturel de la ville de Mohammadia, de l’association Nassim Aleil (Mascara) et par la section de Sidi Chahmi. L’association présidée par Mr Cherif Rouane compte ouvrir des sections au niveau de toutes les communes de la wilaya au niveau des maisons de la culture, centres culturels et dans d’autres structures, pour participer à des activités culturelles permet aux enfants jeunes d’élargir leurs capacités de réflexion et d’adaptation, de renforcer et de renforcer leur estime de soi, ce qui au final se ressent dans leurs résultats scolaires.

À propos Y.chaibi

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Circulation routière et transport public. Les grands points noirs de la ville

L’un des points noirs dont ...

Commerce informel. Terrains agricoles squattés et exploités illicitement

La réglementation en matière d’urbanisme ...

Prolifération de chiens errants. Incivisme, laisser aller et inquiétude

Ecumant les cités à la ...

Rideaux baissés. Le calvaire des Oranais pendant l’Aïd El Fitr

En dépit des assurances de ...

Association coeur ouvert «Lala». La solidarité au rendez-vous

L’élan de solidarité demeure une ...