Accueil » ORAN » Assainissement et restructuration achevées à Oran.Tout pour réussir le 11ème Congrés du FLN

Assainissement et restructuration achevées à Oran.Tout pour réussir le 11ème Congrés du FLN

Le FLN a presque fini sa res-tructuration. La première for-ce politique du pays est en phase terminale de renouvellement de ses instances locales. Sa devise: «Le changement». Conformément aux instructions émanant du Secrétaire général du parti du Front de libération nationale (FLN), le professeur Baadji Aboufadl, le parti à Oran a d’ores et déjà entamé l’opération portant assainissent de la situation organique des structures locales. C’est un processus qui entre dans le cadre de la restructuration du parti à l’échelle locale depuis les dernières échéances en prévision de la tenue du 11ème Congrès du parti à Alger. Cette étape «décisive» de restructuration a touché à sa fin avec notamment l’installation de «Commissions communales» de préparation du Congrès dans 30 kasmas et le transfert du dossier de la situation organique de 10 kasmas pour assainissement aux instances centrales du parti, en vertu aux dispositions de la dernière instruction n°1 en date du 27 Juillet 2022 transmise par le Secrétaire général, Baadji Aboufadl, à la Mouhafada d’Oran, a déclaré, jeudi, le mouhafed du FLN, Benaissa Chéraka, aux journalistes, en marge d’une réunion organique destinée à mettre les dernières retouches de l’opération d’assainissement du corps de kasma dont le nombre atteint les 40 à l’échelle de la wilaya d’Oran. L’autre volet contenu par ladite instruction a trait à la distribution des cartes aux militants. Toute les prérogatives ont été données aux kasmas pour ce faire à la condition sine qua non que la kasma doit regrouper au moins 100 militants ; toutefois, concernant certains litiges apparus autour de l’opération de distribution de cartes, une commission ad hoc a été mise sur pied au niveau du mouhafed et à laquelle a été confiée entres autres missions, celle d’étudier et de dénouer ces litiges ce, après quoi, la remise sans délai aucun des cartes aux militants qui la demandent, a expliqué le même responsable. Cette mesure a pour objectif de permettre d’une part aux militants qui n’ont pas pu obtenir la carte d’adhésion au niveau de leur kasma, d’entrer dans la pratique du militantisme et d’autre part au parti de grossir et réunifier ses rangs dans la perspective du prochain congrès. Le mouhafed est revenu sur le problème de certaines kasmas qui continuent à ce jour d’évoluer sans local et d’autres qui ne disposent pas d’arrêtés ou de textes de loi permettant leur récupération et leur exploitation qui revient de droit au parti dans le cadre de sommier de consistance. «C’est un vrai casse-tête auquel nous continuons de trouver une solution», ajoute le mouhafed qui a saisi l’occasion pour appeler les militants «à dépasser les divergences, d’éviter les conflits personnels ou subjectifs dans l’intérêt du succès du 11 Congrès qui, selon ses termes, va sortir avec de «grandes décisions» pour remettre le parti sur les bons rails après les nuages qu’il eut à traverser durant les dernière années, en continuité de la stratégie mise en place par le nouveau secrétaire général du FLN et la bataille «mains propres» qu’il mène depuis, afin d’assainir le parti dont le patron Baadji avait réaffirmé plusieurs fois l’adhésion de sa formation politique au processus de l’édification de l’Algérie nouvelle.

À propos B.HABIB

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Ruées massives et précoces des estivants sur les plages de l’ouest Il ne suffit plus de température minimum pour se baigner

Faut-il attendre une température minimum ...

Sécurisation des plages «Opération coup de poing contre les squatteurs»

Comme il a été dénoncé ...

Prochaine session d’APW. Les forêts, la saison estivale, la santé et d’autres dossiers

La prochaine Session ordinaire de ...

Le président de la République préside une réunion du Conseil des ministres. Projets de grande envergure au menu

Un nouveau Conseil des ministres ...

En période électorale, l’obsession politique sur l’Islam devient particulièrement préoccupante. La mosquée de Paris dénonce

Que reproche-t-on aux Musulmans de ...