Accueil » CULTURE » Art dramatique. «El Moudja», une école, une œuvre et des ambitions

Art dramatique. «El Moudja», une école, une œuvre et des ambitions

De par son histoire, Mostaganem a toujours été le couvoir de l’activité théâtrale dont le palmarès reste un témoignage significatif. L’art dramatique a fourni des noms que les planches n’oublieront pas. Aujourd’hui, pour la pérennité de cette colossale œuvre artistique, certains se sont engagés à perpétuer le 4ème art dans la wilaya.
L’Association ‘’El Moudra’’ est alors la passerelle idoine pour l’immortalisation de cette majestueuse œuvre artistique qu’est le théâtre. ‘’El Moudja’’ a été fondé en 1978 par des amateurs de théâtre à la ville de Mostaganem et à leur tête Djilali Boudjemaa. Approché par notre correspondant, le président de l’Association a parlé d’abord de l’opportunité du projet qui a germé grâce à Maazouz Ould Abderrahmane, au niveau de l’Association ‘’Arsenic’’ dont les principes théâtraux étaient la promotion de l’éducation citoyenne des apprentis de la scène.
Ensuite apparue l’Association ‘’El Ichara’’ pour la continuité du projet qui sera converti en école par ‘’El Moudja’’ vers la fin des années soixante dix, préservant les mêmes principes primaires orientés vers l’éducation citoyenne en priorité. Cependant, il a mis en exergue le combat qu’il a mené pour mettre l’école sur pied pour les enfants de la Salamandre.
Ce combat, c’était surtout convaincre les autorités de l’époque de la nécessité de préserver le théâtre par la formation lequel, pour Mostaganem, est un patrimoine culturel garant de la mémoire artistique. M.Boudjemaa a assuré que l’école est donc le projet principal avec un objectif évident qui consiste à former des jeunes de la wilaya dans les techniques de l’activité théâtrale. Il dira qu’aujourd’hui, l’établissement accueille plus d’une centaine d’apprenants.
L’écriture de pièces, la scénographie, l’interprétariat, la mise en scène et l’initiation aux pratiques cinématographiques intègrent les programmes de formation programmés chaque trois ans. En ce qui concerne le cadre artistique, les comédiens de la troupe ayant participé cette fin d’année au Festival national du théâtre, ont franchi le pas pour passer au statut de comédiens professionnels.
Ces succès, dira-t-il, viennent juste avec l’approbation du statut de l’artiste, ce qui confortera, bien évidemment, les objectifs de l’école. M.Boudjemaa dira aussi : ‘’Que si l’on considère qu’elle n’est pas seulement un endroit pour former de futurs comédiens, scénographes, régisseurs, metteurs en scène ou dramaturges, mais qu’elle constitue à l’intérieur même du théâtre, un foyer bouillonnant pour grandir avec des compétences servant à affronter la vie.
Et l’objectif, c’est de former les citoyens de l’avenir. Au passage, le réalisateur de centaines de pièces, a valorisé le travail de l’équipe bénévole, membres de l’Association en les félicitant des résultats, toujours en croissance au profit de jeunes comédiens considérés comme une relève assurée.
D’un autre côté, il a valorisé également l’attention des autorités pour les aides à l’aménagement de l’école pour l’acquisition de formations adéquates dans les diverses spécialités de l’art dramatique. M.Boudjemaa évoquera le cadre artistique pour dire que les comédiens de la troupe, ayant participé cette fin d’année au Festival national du théâtre, ont franchi le pas pour passer au statut de comédiens professionnels.
Ces succès, dira-t-il, viennent juste avec l’approbation du statut de l’artiste, ce qui confortera, bien évidemment, les objectifs de l’école. Pour le mot de la fin, ce grand réalisateur dira que ‘’El Moudja‘’, c’est une école, une œuvre et des ambitions par lesquelles on accèdera aux changements préconisés dans l’esprit de la nouvelle Algérie.

À propos Abdelmadjid-Lotfi

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Exécution du moudjahid Hadj Ahmed Si Afif à Mostaganem. Un 65ème anniversaire dignement célébré

La préservation de la mémoire, ...

Mostaganem. Le discours existentiel et ses portées bénéfiques

En collaboration avec la Direction ...

Ramassage des peaux de moutons à Mostaganem. Une campagne ratée par manque d’organisation

La campagne de collecte des ...

Port de Mostaganem. Un autre scandale à l’EPM rattrapé par la justice

Selon le communiqué parvenu à ...

Services publics. L’Agence de Développement sociale se désocialise

A Mostaganem, plusieurs structures administratives ...