Accueil » RÉGIONS » APW de Mostaganem. Le P/APW et le wali confortent la cohésion dans l’hémicycle

APW de Mostaganem. Le P/APW et le wali confortent la cohésion dans l’hémicycle

L’hémicycle de l’Assemblée Populaire de la Wilaya (APW) a abrité sa 1ère session ordinaire de l’année 2023, ce mercredi 15 mars. Sous la présidence de M.Driss Abbassa, président de l’APW, cette session a été consacrée à la présentation du bilan annuel 2022 des activités des différents secteurs et la présentation des préparatifs spéciaux du mois de Ramadhan. Pour les préparatifs du mois sacré du Ramadhan, le chef de l’exécutif a assuré que plus de 81 millions de centimes ont été versés à plus de 85 mille familles nécessiteuses soit 74%. Les 100% seront touchés avant le début du Ramadhan. Le Secteur des affaires religieuses s’est organisé pour distribuer pas moins de 5.000 kits alimentaires ainsi que l’ouverture de 04 restaurants de solidarité, 1.000 tenues pour l’Aïd El Fitr à des familles dans le besoin. Les mosquées quant à elles feront l’objet d’un programme d’embellissement. A l’occasion des restaurants et des Aswak  »Errahma » seront ouverts à travers toute la wilaya. Pour ce qui est du second point à l’ordre du jour, soit la préparation de la saison estivale, on retient dans le rapport que 06 nouvelles plages ont été ouvertes, ce qui donne aux baigneurs de la wilaya, un total de 49 sites autorisés. La saison semble être bien préparée mais redoute quand même le grand flux des estivants cet été 2023. En dehors de son ordre du jour, la session a amplement révélé la teneur de la relation de travail qui fusionne le chef de l’exécutif aux élus. Durant toute la séance, des tas d’intervention eurent lieu pour débattre des problèmes axés surtout sur le développement mais aussi sur le cadre de vie des citoyens. Ce qui a marqué justement cette audience, c’est la richesse du débat mais aussi l’attention du wali à toutes les préoccupations des citoyens véhiculées par les élus. Il est certain que le premier responsable, du point de vue maîtrise des dossiers, a répondu logiquement à toutes les doléances. Il a répondu aux élus avec franchise sur beaucoup de questionnements mais surtout affiché sa disponibilité à prendre en charge l’ensemble des doléances mais dans le cadre légal. Le wali a longuement écouté le réquisitoire, abordant des problèmes assez sensibles comme celui des cancéreux, de la disponibilité des spécialistes en médecine, de la voirie, de l’énergie, de l’agriculture, de l’urbanisme, du tourisme et de l’éducation entre autres. Aujourd’hui, on s’est rendu compte que les élus, par le travail de commission et des sorties périodiques sur le terrain, contribuent efficacement à l’amélioration du cadre de vie des citoyens qu’ils représentent. Aussi, on observe, à chaque session, cette symbiose entre les deux parties. Cette façon de manager les affaires du peuple reste très louable. Faut-il signaler finalement que le wali apporte la cohésion à l’hémicycle et le P-APW est le moteur principal de l’équilibre.

À propos CHAREF KASSOUS

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Tourisme à Mostaganem. Les préparatifs de la saison estivale optimisés au maximum

Lors d’un conférence de presse ...

Mostaganem. Le wali met le cap sur la saison estivale

L’un des défis majeurs à ...

Mostaganem. Dr Mohamed Merouani, nouveau commissaire du festival national du «Melhoun»

A l’occasion de la célébration ...

Université « Abdelhamid Ibn Badis » de Mostaganem. Colloque à l’occasion de la Journée mondiale de l’environnement

A l’occasion de la Journée ...

Hôtel IBIS de Mostaganem. Un projet toujours pas concrétisé

La stratégie de l’investissement dans ...