Accueil » ORAN » Après plusieurs mois de disette. Enfin, de fines pluies qui suffisent à peine à mouiller la chaussée

Après plusieurs mois de disette. Enfin, de fines pluies qui suffisent à peine à mouiller la chaussée

Le ciel s’est grisé à Oran à la faveur des pluies bienfaitrices durant la nuit de jeudi à vendredi dans la wilaya d’Oran, après plusieurs mois de pénurie et de montée pour le moins inhabituelle du thermomètre, courant mois d’avril. Il s’agit de pluies non orageuses fines n’ayant enregistré aucun dégât pour l’heure. Les citoyens qui ont accueilli avec un soulagement ces pluies, somme toute, prévisibles, qui n’ont pas épargné auparavant plusieurs régions du Centre et de l’Est du pays, n’en reviennent pas tant ces pluies ont été tellement désirées. En mai généralement, le climat est assez chaud sur Oran car la température grimpe à partir de 18 degrés la journée et les nuits sont plus ou moins froides, soit au dessous de 10 degrés Celsius. Toutefois, en ce mai 2023, la température aura été particulièrement élevée de même pour avril, ce qui fait craindre aux spécialistes un impact sur l’agriculture et les ressources hydriques de la wilaya d’Oran, d’ici la fin de l’année en cours. L’Algérie vit une crise d’eau ces dernières années et le retour des camions citernes se fait sentir sur le terrain tant la sécheresse inquiète. Ces fines pluies ont suffi à peine à mouiller les chaussées comme ce fut le cas ce jeudi et vendredi sur Oran. Puis plus rien. Devant cette situation, on a de quoi tirer la sonnette d’alarme. De l’avis de spécialistes du secteur de ressources hydriques, Oran ferait partie des 12 wilayas confrontées, ces dernières années, à la menace de stress hydrique.

À propos B.HABIB

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

A l’approche du Ramadhan. Remontée injustifiée depuis samedi du prix de viande de volaille à 500 da

Si les ménages semblent en ...

33 producteurs, 10 familles, 4 artisans et 2 importateurs de viande rouge présents. 121 brigades de contrôle mobilisées pour le Ramadhan

Le mois de Ramadhan est ...

108 milliards de centimes pour la Commune d’Oran. «Est-ce une valeur déductible de la fiscalité ou une compensation du FFCL ?»

La commune d’Oran vient de ...

Des réductions de 10 à 25 % durant le mois de Ramadhan. Aucune hausse des prix ne sera tolérée

Les Algériens peuvent s’estimer heureux ...

La pionnière du syndicalisme féminin oranais Keltoum Abderahmane n’est plus. Décédée le jour de la création de l’UGTA

Un pilier du militantisme et ...