Accueil » ORAN » Après les prérogatives du président de la république aux collectivités locales. «La balle est dans le camp des représentant de la population»

Après les prérogatives du président de la république aux collectivités locales. «La balle est dans le camp des représentant de la population»

Figure essentiel au bon fonctionnement de la démocratie, l’élu local exerce une responsabilité à 360°. Est-il pour autant proche des réalités du quotidien ? Il est parfois compliqué de savoir qui sont nos élus. Souvent accusés de ne se servir de leur poste que pour profiter du maximum de privilèges, reléguant au second plan les préoccupations des citoyens. Certains élus estiment n’avoir pas les coudées franches que leur garantissent pourtant les textes. Le président de la république, Mr Abdelmadjid Tebboune, a donné plein pouvoir aux collectivités locales pour renforcer le rôle des élus locaux en matière de développement, donc ils devront être le fil du développement de leur collectivité. Par cette mesure présidentielle, les APC de toutes les communes de la wilaya d’Oran doivent penser à trouver les mécanismes pour rétablir la confiance avec leurs administrés. Déçus par les précédentes assemblées communaux, les citoyens n’affichent plus d’optimisme, c’est aux élus de ces assemblée de retrousser leurs manches et de prouver le contraire en répondant aux attentes des citoyens qui espèrent un sursaut d’orgueil pour redorer le blason à la wilaya d’Oran, son image réelle. L’unique option dans ces conditions, c’est de renforcer la légitimité des élus et la représentation en complétant l’arsenal des institutions qui permettent aux citoyens Oranais de contribuer au processus de décision. En somme, il s’agit de leur montrer qu’ils peuvent participer, en s’assurant, qui plus est, qu’ils aient réellement des chances d’influencer les décisions finales. La mission d’élu est noble et le sens d’un mandat a beaucoup d’importance car il s’agit de la confiance que leur accorde le citoyen. Des défaillances des assemblées élus ont été mises à nu au cours de la dernière décennie surtout au niveau de la commune d’Oran, où l’abus de pouvoir était une règle de fonctionnement chez certains élus du peuple. Aujourd’hui, l’Algérie est sur la bonne voie pour se lancer dans la construction d’une économie, une cohésion nationale, il est nécessaire de retrousser les manches pour réaliser un véritable essor dans tous les domaines, dans lequel les élus locaux on un grand rôle à jouer.

À propos Y.chaibi

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Restauration. L’été de tous les risques?

Le problème d’hygiène dans les ...

Mendicité. Un fléau incontrôlable

Ils sont pratiquement partout, certains ...

Lutte contre toute forme de gaspillage. La préservation de l’eau, l’affaire de tout le monde

L’eau étant considérée comme un ...

Environnement. A quand la fin des sachets en plastique?

Toutes les engagements et promesses ...

Environnement. La prolifération des insectes inquiète les Oranais

L’environnement et la santé dans ...