Accueil » ORAN » Après l’éradication du marché informe. A quand l’installation d’un marché couvert ?

Après l’éradication du marché informe. A quand l’installation d’un marché couvert ?

Le malheur des uns fait le bonheur des autres, ce qui est enregistré au niveau du pôle urbain Ahmed Zabana où les commerçants des fruits et légumes profitent pleinement après l’éradication du marché informel. En effet, les prix ont relativement augmenté chez les quelques vendeurs de fruits et légumes qui sont installés dans le grand boulevard à l’entrée de la cité. A vrai dire, les résidents ne regrettent guère l’éradication de ce marché qui a fait tant de mal aux résidents qui ont souffert de nuisances, mais ils demandent l’installation rapide de marchés couverts, permettant aux jeunes désireux de travailler dans les normes. Une doléance qui date de quelques années et qui n’est jusqu’à présent pas prise en considération, mettant les résidents dans la gêne notamment les personnes qui ne possèdent pas de véhicule pour se déplacer. Il faut avouer que la nécessité d’installer des marchés couverts est devenue une priorité car tout sait que la location des locaux au niveau de la cité est assez chère ce qui se répercute sur les prix. D’ailleurs, c’est le prétexte de tous les commerçants qui prétextent avoir des frais énormes. Dans un autre contexte, les résidents ont retrouvé la tranquillité tant souhaitée qui a été expropriée par des vendeurs à la sauvette qui n’avaient de respect pour personne, avouent les résidents qui demandent, en revanche plus de considération de la part des autorités locales de Misserghine.

À propos Islam Rayan

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Il emboite le pas au poisson frais. Le surgelé également hors de portée!

Le poisson ne se pose ...

Enième coupure d’eau au Pôle urbain Ahmed Zabana. Les colporteurs ambulants jubilent

L’eau ne coule plus dans ...

Distribué en peu de quantité à l’AADL « Ahmed Zabana » La crise du lait en sachet coïncide toujours avec le Ramadhan

Avec l’arrivée de chaque Ramadhan, ...

Premier jour du Ramadhan à l’AADL Ahmed Zabana. Les commerçants en profitent, les citoyens en déclin

Alors que la population oranaise ...

Hausse des prix des fruits et légumes à cause des fortes pluies. La banane est importée, pourquoi est-elle impactée?

Ces derniers jours, des averses ...