Accueil » ORAN » Après la rentrée du cycle moyen. Un durcissement attendu de la surveillance pandémique dans les établissements scolaires

Après la rentrée du cycle moyen. Un durcissement attendu de la surveillance pandémique dans les établissements scolaires

La Fédération des Associations des parents d’élèves de la wilaya d’Oran a appelé, jeudi, à l’observation de la «grande vigilance» et de «l’obligation du respect strict du protocole sanitaire» mis en place au niveau des établissements scolaires des cycles moyen et secondaire.  «Tous les moyens de bord et les conditions ont été réunis pour assurer une rentrée normale» a souligné le président du bureau d’Oran de cette fédération, estimant que toutes les «carences relevées» la veille, ont été mises sur la table et remédiées lors de plusieurs réunions avec le staff directeur du secteur de l’éducation au niveau de l’ILE». D’aucuns parmi les spécialistes ont mis en avant la remontée des cas de contaminés par le virus, après une brève accalmie sur le territoire national, sur le dos d’un certain relâchement de la population, en matière de respect des gestes barrières du port obligatoire de la bavette dans les espaces clos et de la mesure liée aux distanciations physiques, ce qui a eu pour effet de susciter chez bon nombre de parents d’élèves les craintes d’une probable atteinte dans les établissements scolaires malgré le protocole mis en place. Jeudi, le wali d’Oran a, au cours d’une réunion de son exécutif, une nouvelle fois, renouvelé l’appel à l’intensification de la sensibilisation des parents quant au respect par les élèves des consignes anti-Covid et le durcissement de la surveillance pandémique durant ces premiers jours de la rentrée du moyen et du secondaire. On croit savoir que les walis, territorialement compétents de leurs territoires, auront la latitude et toutes les prérogatives de décider des «mesures complémentaires» à l’effet de surseoir à tout risque de propagation de la pandémie. A noter que la situation pandémique de la wilaya qui a été passée en revue, a donné quelques chiffres jusqu’ici «rassurants», selon les responsables de la Fédération des parents d’élèves qui estiment s’appuyer sur les données récoltées par ses délégués de communes et de daïra ainsi que les représentants de ses circonscriptions de la ville d’Oran.

À propos B.HABIB

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Ras Al Ain. «800 autres familles seront relogées, ce qui porte le total à 2.100»

Après le report décidé en ...

Le wali d’Oran lors de Journée nationale du Chahid : «Les martyrs de la Révolution une «référence» pour la résistance palestinienne»

Les réactions en cascade des ...

Cessez-le-feu immédiat à Gaza. Le travail colossal de l’Algérie à l’ONU

Près de 30.000 personnes sont ...

Journée nationale du chahid. Le wali préside la cérémonie de distribution de 2.500 logements

Le wali d’Oran Sayoud Saïd ...

Les autorités locales mettent le paquet pour la journée de chahid. Distributions de logement à Gdyel, Béthioua et Misserghine

La Journée nationale du chahid ...