Accueil » MONDE » Après des raids sionistes sur Ghaza. Une dévastation pire qu’«un tremblement de terre»

Après des raids sionistes sur Ghaza. Une dévastation pire qu’«un tremblement de terre»

Des centaines de bâtiments ont été détruits selon les se-cours dans les bombardements israéliens de la nuit dans la bande de Ghaza où des témoins ont évoqué des scènes rappelant un tremblement de terre. « Des centaines d’immeubles et de maisons ont été entièrement détruits et des milliers d’autres logements ont été endommagés », a affirmé Mahmoud Bassal, le porte-parole de la Défense civile à Ghaza. Les intenses bombardements de la nuit « ont changé le paysage de Ghaza et des gouvernorats du nord », a-t-il ajouté. Selon plusieurs témoignages, les bombardements israéliens les plus violents de la nuit se sont concentrés sur des zones aux alentours de deux hôpitaux, al-Shifa à Ghaza-ville et l’hôpital dit « indonésien » car construit grâce à des dons provenant d’Indonésie, dans le secteur de Jabaliya plus au nord. Les raids ont détruit de nombreux bâtiments et laissé d’énormes cratères dans des rues entièrement défoncées. Dans le camp de réfugiés de Chati, dans les limites de Ghaza-ville, les bombardements israéliens ont provoqué d’importants dégâts, selon plusieurs témoins. « Ce qui s’est passé à Chati est pire qu’un tremblement de terre », a déclaré l’un de ses habitants, Alaa Mahdi, 54 ans qui a ajouté: « ça bombardait de partout, la marine, l’artillerie et les avions. Qui frappent-ils, la résistance? Non, les pauvres gens ». Selon lui, le black-out de la bande de Ghaza où communication et internet sont coupés depuis vendredi soir a été imposé « pour qu’ils commettent un massacre sans que personne n’en entende parler ». L’organisation de défense des droits humains Human Rights Watch (HRW) a averti que la coupure des télécommunications dans la bande de Ghaza risquait de « servir de couverture à des atrocités de masse ».

À propos Carrefour

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Cessez-le-feu immédiat à Ghaza. Le Conseil de sécurité échoue à faire aboutir les efforts de l’Algérie

Le Conseil de sécurité des ...

3000 requêtes réceptionnées en 2023 par le Médiateur de la république de la wilaya. Plus de 240 dossiers d’investisseurs reçus et transmis au wali

L’usine Renault, production d’Oued Tlélat, ...

Ghaza. 26 pays de l’UE appellent à une «trêve humanitaire immédiate»

Vingt-six Etats membres de l’Union ...

Ghaza. Le bilan dépasse les 29.000 martyrs palestiniens

Le bilan de l’agression génocidaire ...

Développement local. Pour impulser le ...