Accueil » ACTUALITE » Approvisionnement du marché en produits pour le Ramadhan et l’Aïd El Fitr. Le plan de Zitouni a-t-il marché?

Approvisionnement du marché en produits pour le Ramadhan et l’Aïd El Fitr. Le plan de Zitouni a-t-il marché?

Comment sont les prix en ce 13ème jour de Ramadhan ? Pourquoi la pomme de terre est cédée à 100 DA? Les approvisionnements et les prix ont été au cœur des programmes de contrôle des autorités nationales compétentes. Les mesures n’ont pas manqué comme l’importation de 86.000 tonnes de viande rouge à 1.200 DA le kg. Le lait qui a connu, il y a quelques jours, des perturbations de son approvisionnement, est revenu à de meilleurs sentiments. Reste toutefois le problème de certains fruits inaccessibles et de légumes indispensables aux plats du Ramadhan comme la tomate et la pomme de terre dont le prix avoisine au 14ème jour du Ramadhan les 100 DA le kilo. Pour les poissons qui deviennent rares sur le marché, les prix oscillant entre 700 et 1.400 DA le kilo sont en train de donner du tournis au consommateur. Et il y a l’Aïd El Fitr qui s’annonce dans 15 jours avec ses prétendues hausses des prix des légumes, des viandes blanches et des œufs, de quoi faire des gâteaux. Ce produit frôle les 600 DA le kilo et le poulet complet se vend à 520 DA le kg. Autant reconnaître donc que les offres sont certes abondantes mais les prix sont à discuter, en ce sens qu’ils sont loin d’ailleurs d’être raisonnables comme le laissent croire certains car cela dépasse largement les capacités du maigre porte-monnaie du citoyen lambda. A la différence des Ramadhans derniers, l’approvisionnement du marché n’a pas posé problème cette année, seule la question des prix libres a suscité des controverses. Peut-on dire que le plan du ministère du Commerce a fonctionné comme le souhaitait Zitouni? Les ménages ont certainement des arguments à faire valoir là-dessus. Pour sa part, le directeur de la régulation et de l’organisation des activités au ministère du Commerce et de la Promotion des exportations, Ahmed Mokrani, a annoncé « le succès du plan d’approvisionnement en produits de consommation pour la première moitié du Ramadhan ». L’adoption d’un système numérique précis par le ministère du Commerce a permis cette surveillance approfondie du produit du producteur au consommateur. En effet, Mokrani assure que le plan de permanence pour l’Aïd El Fitr est prêt, avec une durée de trois jours cette année pour la première fois, étendue aux week-ends. Ce plan est élaboré avec précision pour éviter tout manque ou fluctuation dans l’approvisionnement des citoyens. De plus, selon le directeur de la régulation des activités, les deux premières semaines du Ramadhan ont été très positives. Aucune pénurie n’a été enregistrée grâce à une préparation intensive depuis octobre 2023, notamment en augmentant la production d’huile, de sucre, de farine et de semoule, ainsi qu’en assurant des stocks importants. La capacité de production des moulins a été augmentée de 20%, passant de 40% à 60% pendant le Ramadhan, avec un suivi numérique de la chaîne d’approvisionnement du lait et d’autres produits essentiels pour éviter les fluctuations sur le marché. Une nouvelle approche numérique permet de suivre la chaîne d’approvisionnement des produits dans les régions du sud, compensant les coûts de transport et maintenant les mêmes prix qu’au nord pour 28 produits, tout en surveillant le commerce frontalier avec le Mali et le Niger. En outre, il a rappelé aussi que plus de 500 marchés ont été ouverts avec des réductions de prix sans précédent, supervisées par le ministère du Commerce, garantissant l’approvisionnement à des prix abordables dans plusieurs régions. Un programme d’importation de viande de volaille et des mesures incitatives ont été mises en place pour réduire les prix et assurer l’approvisionnement pendant et après le Ramadhan. Les prix de la viande ont été maintenus à des niveaux raisonnables, rendant la viande de bœuf à 1.200 DA/kg et les ovins à 1.850 DA/kg, comparativement aux prix précédents qui dépassaient les 3.000 DA/kg pour la viande ovine. Pour conclure, le plan de permanence pour l’Aïd El Fitr est complet, avec une surveillance continue sur le terrain pour garantir l’approvisionnement et les services minimums nécessaires aux citoyens.

À propos B.HABIB

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

agression sioniste contre Ghaza depuis le 07 octobre dernier. 10.000 femmes martyres déjà

Il semble que le sort ...

Le commerce pendant les fêtes religieuses à Oran. «On se croirait en temps de la grève des 08 jours»

Oran une ville morte pendant ...

Nouveau classement des compagnies aériennes africaines. Air Algérie déloge la RAM

Air Algérie est sur le ...

Modalités d’octroi de l’allocation chômage. Le démenti de la Présidence

La Présidence algérienne dément les ...

Les États-Unis envoient des renforts au Moyen-Orient face aux menaces de l’Iran. Crainte d’une grave escalade

L’Iran menace de «punir» Israël ...