Accueil » RÉGIONS » Application des mesures de confinement partiel à Tissemsilt. La Sûreté de wilaya sur le terrain

Application des mesures de confinement partiel à Tissemsilt. La Sûreté de wilaya sur le terrain

En application des directives des autorités nationales relatives au confinement partiel des habitants de la wilaya de Tissemsilt, astreints à limiter voire éviter tous déplacements ou attroupements de 20h à 6h, afin de lutter contre la propagation du Covid 19, la sûreté de wilaya de Tissemsilt a mobilisé tous les moyens humains et matériels pour faire respecter cette importante mesure sanitaire, indique le chef de sûreté de wilaya, le commissaire divisionnaire, M’hamed Messabis. Ainsi, dès 19h 55mn, des agents de police se déploient sur les grands ronds-points, les rues, les avenues et les boulevards de la ville de Tissemsilt et effectuent des rondes pédestres et motorisées dans les quartiers résidentiels et populaires des 7 daïras relevant de leurs compétences. A Tissemsilt, des patrouilles pédestres composées de cadres spécialisés de la sûreté, sont mobilisées pour superviser les opérations en cette conjoncture exceptionnelle. Au lendemain de l’annonce du confinement sanitaire partiel depuis le 26 Juillet 2021, dans la wilaya de Tissemsilt, le commandement de la sûreté de wilaya de Tissemsilt a procédé à l’adaptation de son dispositif afin d’assurer, à la fois, le respect du confinement sanitaire et la sécurité. Un équilibre délicat à maintenir dans un contexte exceptionnel, qui oblige les services de sécurité à être sur tous les fronts. Tissemsilt à 19h 55 mn. En cette journée de Mercredi dernier, jamais les rues n’ont été autant désertes. Les policiers sont déployés à travers les ruelles et les quartiers, des fourgons de la police relevant de la Sûreté de wilaya de Tissemsilt, sillonnaient déjà les quartiers pour sensibiliser et informer les citoyens sur l’entrée en vigueur du confinement sanitaire partiel, «Rentrez chez vous», lançait un policier en patrouille mobile, dans un mégaphone. Les riverains pressaient les pas et les magasins d’alimentation commençaient à baisser rideaux. Au niveau du centre-ville, la circulation des véhicules devenait de plus de plus rare. A 20h00mn «Tous les effectifs de la sûreté de wilaya de Tissemsilt sont mobilisés pour l’application des mesures de confinement partiel», indique le commissaire de police Miloud Tine, chef de la cellule de communication et des relations publiques à la sûreté de wilaya de Tissemsilt, notre «guide» dans cette tournée nocturne à Tissemsilt. Des points de contrôle sont installés devant les sièges des sûretés urbaines, des patrouilles mobiles de la police judiciaire, ainsi que des éléments des unités de maintien de l’ordre sont déployés sur l’ensemble de la wilaya de Tissemsilt afin d’assurer le respect du confinement mais également la protection des personnes et des biens. En outre, des policiers en civil sont mobilisés au niveau des foyers de la délinquance afin de déjouer toute tentative criminelle. En effet, des patrouilles mobiles et des policiers en civil, en patrouilles pédestres, veillent à la sécurisation des lieux et l’identification des personnes et des automobilistes. «Ils doivent justifier leur présence par des autorisations de circulation», selon notre constat. A 21h30, et alors que le confinement partiel entre en vigueur à 20h jusqu’à 6h du matin le lendemain. Des voitures de police patrouillent dans les artères du centre-ville. Un policier en faction nous apprend que même le confinement est respecté. Le Commissaire de Police, Miloud Tine, chef du bureau de la CCRP de la sûreté de wilaya de Tissemsilt , a affirmé que les « forces de la sûreté nationale étaient dès le début à l’avant-garde pour faire face à la propagation du coronavirus (covid-19), ajoutant qu’elles ont accompagné les Pouvoirs publics dans les différentes campagnes de solidarité, tout en contribuant, avec professionnalisme, à l’application des mesures de confinement, sans aucun recours à la violence ». « Le secteur est prêt à mobiliser tous les moyens afin d’accompagner le corps de la police qui s’acquitte d’une noble mission, et ce, en application des orientations du Directeur Général de la Sûreté Nationale (DGSN) », a-t-il affirmé. Dans les quartiers populaires, des éléments de la PJ en patrouilles, mènent des descentes dans le cadre de la prévention de la délinquance urbaine notamment le trafic de stupéfiants et les vols. Les descentes ont ciblé également les cages d’escaliers où se rassemblent les jeunes. «Il s’agit d’attroupement sur la voie publique. Les cages d’escaliers sont considérées comme voie publique», indique le responsable de la cellule de communication et des relations publiques de la sûreté de wilaya de Tissemsilt. A 20h 00mn, les routes sont hautement contrôlées. Au niveau des six (6) barrages fixes de police à travers la ville de Tissemsilt, tous les véhicules sont filtrés. «Aucune complaisance à l’égard de ceux qui ne respectent pas les mesures du confinement sanitaire», assure le chargé de la CCRP de la sûreté de wilaya. « Pour faire respecter les règles du confinement, la sûreté de la wilaya de Tissemsilt a mis en place des barrages policiers à l’entrée et dans les grands quartiers de la ville », relève-t-il. Les policiers, eux, portaient tous, bavettes et gants. Le commissaire de police, Miloud Tine, chef du bureau de la cellule de communication et des relations publiques, souligne que tout fonctionnaire est tenu de prendre des précautions, que ce soit en entrant dans les locaux de police ou en travaillant sur terrain, afin de se protéger et protéger les autres. Maintenir l’équilibre entre la lutte contre la criminalité et assurer l’application du confinement, est le défi des services de police. Outre la lutte contre la spéculation, la criminalité se poursuit et s’intensifie. Depuis le début du confinement partiel dans la wilaya de Tissemsilt. Par ailleurs, les services de la sûreté de wilaya de Tissemsilt ont contribué aux opérations de nettoyage et de désinfection des quartiers et grandes artères. Des opérations de désinfection et de nettoyage ont été effectuées en collaboration avec des services de la wilaya. Le constat durant les cinq premiers jours du confinement partiel, la wilaya de Tissemsilt a connu une forte mobilisation des services de sécurité à travers les communes relevant de leurs compétences, notamment celle du chef-lieu de wilaya. Présent lors des cinq premiers jours avec les éléments de la sûreté de wilaya, le commissaire divisionnaire, M’hamed Messabis, chef de sûreté de wilaya et le wali de la wilaya de Tissemsilt, Abbes Badaoui, n’ont pas manqué de saluer la population de la wilaya de Tissemsilt qui a fait preuve d’une grande compréhension et d’un engagement responsable.

À propos ABED.MEGHIT

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

A l’occasion de la journée nationale de la presse. Le wali de Tissemsilt honore la presse locale

La Journée nationale de la ...

Célébration du Mawlid Ennabaoui Echarif à Tissemsilt. Le wali, Abbes Badaoui honore les meilleurs récitants du Coran

A l’occasion de la célébration ...

Célébration du 17 Octobre 1961 à Tissesmilt. Recueillement et mise en service du gaz naturel

Une cérémonie de recueillement a ...

Tissemsilt. Visites inopinées du wali sur le terrain

Le wali de la wilaya ...

Conseil de wilaya de Tissemsilt. Les dossiers de l’investissement, de la santé et du logement examinés

Le wali de Tissemsilt, Abbes ...