Accueil » ACTUALITE » APN et Conseil de la Nation. 407 élus plutôt que 462

APN et Conseil de la Nation. 407 élus plutôt que 462

Après sa dissolution au début du mois de mars en cours, la chambre basse sera, désormais, à la faveur des futures joutes électorales du 12 juin prochain des élections législatives composées de 407 parlementaires et non pas 462 comme ce fut le cas. C’est plus précisément lors du 3ème mandat de l’ex président déchu Abdelaziz Bouteflika que le nombre des élus est passé de 386 à 462 députés. Cette réduction des représentants du peuple intervient après la levée de boucliers qu’a suscité la toile surtout après les récentes révélations du sénateur flniste sur les retraites des ex membres du CNT et des députés. Raison pour laquelle, et en ce contexte particulier marqué par la crise financière dont les retombées étaient néfastes pour notre économie, il serait inconcevable voire scandaleux d’accorder plus de crédit financier aux députés. Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a promulgué l’Ordonnance déterminant les circonscriptions électorales et le nombre de sièges à pourvoir pour les élections du Parlement. Le nombre de députés de l’APN est fixé à 407 contre 462 que comptait l’Assemblée populaire nationale dissoute le 1er mars. l’Ordonnance, publiée dans le dernier numéro du Journal officiel, fixe les circonscriptions électorales et le nombre de sièges à pourvoir pour les élections à l’Assemblée populaire nationale et les membres élus du Conseil de la nation. Le même texte stipule également que «la circonscription électorale est fixée, pour l’élection à l’APN, aux limites territoriales de la wilaya», précisant que le nombre total de sièges pour l’élection à l’APN a été fixé à 407 sièges. L’Ordonnance énonce, en outre, que la répartition des sièges pour chaque circonscription électorale, pour l’élection à l’APN, est déterminée au prorata de la population de chaque wilaya. Le nombre de sièges de chaque circonscription électorale est fixé sur la base de l’affectation d’un siège par tranche de 120.000 habitants et l’affectation d’un siège supplémentaire pour chaque tranche restante de 60.000 habitants», ajoute le texte, relevant que «le nombre de sièges ne peut être inférieur à 3 sièges pour les wilayas dont le nombre de la population est inférieur à 200.000 habitants». Le nombre de sièges de la circonscription électorale de la communauté nationale à l’étranger pour l’élection à l’Assemblée, est, quant à lui, «fixé à 8 sièges».

À propos NADIRA FOUDAD

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Forum économique algéro-italien au CIC à Alger. Pour un partenariat gagnant-gagnant

L’ambassadeur d’Italie en Algérie, après ...

Relations bilatérales algéro-italiennes .Le Premier ministre italien, Mario Draghi, aujourd’hui à Alger

Mais qu’est-ce qui fait courir ...

Micro-entreprise. Le Salon international prévu au mois de septembre prochain

Dans le domaine de la ...

Propos du Ministre du tourisme sur les vacances des Algériens. Une question de pouvoir d’achat

La saison estivale est bel ...

Grâce présidentielle. Mesures d’apaisement pour 44 hirakistes

Il s’agit, selon le communiqué ...