Accueil » CHRONIQUE » APC d’Oran: Curieuse absence du FLN

APC d’Oran: Curieuse absence du FLN

Pour la première fois, à ma connaissance, depuis l’indépendance du pays, le FLN s’éclipse de la scène politique de la ville d’Oran.. Il se passe sûrement des choses dont nous n’avons pas encore connaissance… Pourquoi l’électeur oranais se serait-il passé des services du prestigieux parti de la révolution…Ce n’est pas normal, il y a quelque chose qui ne va pas dans ce scrutin.. De toute façon, les choses finiront par s’éclaircir avec le temps.. et même s’il y a des citoyens d’une fidélité sans faille envers le FLN, par coutume ou par nostalgie, disons même par nationalisme, il y a de l’autre côté du fleuve des gens qui ne gobent absolument pas le FLN et tout ce qu’il représente.. Il ne faut surtout pas oublier la façon cyniquement anti-démocratique avec laquelle les partis dits du pouvoir – à l’époque- avaient imposé leurs candidats à la présidence de l’APC, comme au Conseil municipal… C’était scandaleux et inadmissible… On aurait oublié tout de suite cette agression qui n’était pas tout à fait différente d’un coup d’Etat, si l’équipe qui a été imposée avec son chef bien aimé, ne s’était mise à travailler et concrétiser des œuvres sur la réalité… Il s’est avéré que leur «grand chef blanc» à Alger, un octogénaire qui se trouve depuis deux ans, en tôle avec son fils et son petit-fils, s’adonnait au trabendo des listes des candidatures …C’est à dire , en tête de liste ce n’était pas le plus compétent et le plus intègre qui était affiché, mais celui qui payait le mieux.. Et c’était pour ça, que ce moudjahid et ce militant nationaliste taiwan se coupait en quatre pour faire réussir le sinistre cinquième mandat… Voilà comment cette pègre avait réussi à s’introduire tel un venimeux serpent, dans les rouages du FLN – oui le glorieux FLN- pas pour servir la cause du Parti et de la patrie, mais, au contraire, pour s’en servir et s’enrichir avec des vilaines méthodes à l’extrême de la bassesse.. C’est cette espèce d’ignobles politicards, sans scrupule, qui a terni sa propre image et la réputation du FLN…Le Front serait-il capable après tous ses soubresauts de se remettre dans le l’ordre? C’est une question, apparemment pertinente, dont sincèrement, je ne prétends pas en posséder la réponse juste. Le FLN est actuellement en situation critique. L’on regrette avec amertume, le bon vieux temps et les grands hommes qui le commandaient, en dépit des courants idéologiques et des conflits fratricides qui le déchiraient …Il y avait cette force autoritaire qui ne laissait jamais les choses dépasser les lignes rouges.

À propos Abdelkader Benabdellah

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Le top de la formation dans l’Institution militaire

Depuis l’adoption de l’option visant ...

Le 16 avril: Jour de la science… tout un symbole

Les Algériens avaient choisi le ...

Le Proche-Orient sur une poudrière

Dès le 07 octobre dernier, ...

Israël est désormais vulnérable!

A vrai dire, la vulnérabilité ...

Et, si l’Iran attaque Israël?

C’est possible… Mais une telle ...