Accueil » RÉGIONS » Annaba. Atteinte au couvert végétal de la wilaya

Annaba. Atteinte au couvert végétal de la wilaya

Les espaces, situés dans des communes de la wilaya d’Annaba, sont convoités actuellement par ce qu’on appelle la mafia du foncier. Cette dernière, à la recherche de la moindre parcelle, use tous les moyens pour l’avoir. La mafia du foncier use de n’importe quel stratagème pour bénéficier de lots encore vierges.
Les uns pour ériger de splendides villas, d’autres pour fructifier leur commerce, en avançant comme alibi « l’investissement ». Or, depuis belle lurette, aucun projet dans ce sens n’a vu le jour. Les bénéficiaires de parcelles ont pourtant bénéficié de nombreux avantages de la part d’une administration cool. A cet effet, des versets du mont de l’Edough sont la convoitise de personnes influentes ayant fait de l’argent sur le dos des citoyens. Les communes de la wilaya d’Annaba, en particulier la commune de Seraidi, n’échappent pas au béton, lui faisant perdre ainsi la joie de vivre, happant ainsi les espaces de verdure.
Les parcelles ayant pour noms : Kheraza, Bensoltane, Benotmane Oued-Zied, Ain-Barbar n’échappent pas à cette mafia naissante dans la wilaya d’Annaba. En effet, les spéculateurs sont en train de miser gros pour s’approprier de ces parcelles de terrain. Bien avant même qu’ils aient bénéficié de ces terrains, des gens se croyant au dessus de la loi ont procédé, faisant fi à la loi républicaine, à la pose de clôtures et de fil barbelé. Selon les personnes interrogées, habitant dans les environs, elles avancent que mêmes les services, censés être les protecteurs de ces parcelles, ferment l’œil. A dire vrai, plusieurs astuces sont employées pour s’approprier de ces parcelles allant jusqu’à mettre le feu qui décime faunes et flores de ces parcelles verdoyantes où il fait bon vivre. Les pouvoirs publics sont ainsi interpellés pour mettre un frein à ces énergumènes qui n’ont pour intérêt qu’amasser plus d’argent sans se soucier du reste. Récemment, le président de l’Association Nationale de la Protection de l’Environnement et lutte contre Pollution, en l’occurrence M. Halimi, dont le siège est implanté à Annaba, a adressé au chef du gouvernement, un rapport dénonçant ainsi les agissements de la mafia du foncier sur les divers couverts végétaux de cette wilaya qui pourtant encourage l’investissement, tout en respectant les lois républicaines.

À propos Tahar BOUDJEMAA

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Ain El Kerma (El Tarf). Réparation du chauffage central de l’école «Bouhawat Mohamed»

Se conformant aux instructions données ...

Réalisation d’une double voie ferrée reliant Annaba à Bled El Hadba. 20 familles relogées

Dans le cadre du projet ...

Coupe d’Afrique. Des écrans géants installés à El Tarf et El Kala

En exécution des instructions de ...

El Tarf. Soirée artistique à l’occasion du Nouvel An Amazigh

A l’occasion de la célébration ...

El Tarf. 470 comprimés hallucinogènes saisis à Drean

Deux trafiquants de drogue ont ...