Accueil » RÉGIONS » ANDI de Saïda. Les cadres employés en colère

ANDI de Saïda. Les cadres employés en colère

Les cadres employés de l’ANDI (Agence nationale pour le développement de l’investissement) de la wilaya de Saida sont en colère. L’énumération des carences qui affectent leur quotidien est une litanie sans fin.
C’est ce qui ressort d’une requête suivie d’une pétition adressée à leur tutelle ainsi qu’aux instances locales, même les cadres détachés par leurs services administratifs tels que les impôts, CNAS et DUC s’associent à ce cri de détresse des employés de l’ANDI locale.
Dans cette requête comportant plusieurs points, adressée au directeur général, les travailleurs demandent dans un premier point le remplacement pur et simple de leur chef d’antenne par intérim.
Les protestataires reprochent au responsable par intérim la mauvaise gestion, la dégradation de leur structure entraînant l’anarchie et la division des employés. Le favoritisme pour certains agents au détriment des autres, comportement inadmissible, manque de communication et non-respect aux travailleurs ainsi que les prises de décisions unilatérales sans concertation, mais la goutte qui a fait déborder le vase c’est quand elle leur a dit : « Je donne des bonnes notes à qui je veux ». Les agents donc se sont décidés à informer leur tutelle et les instances locales et ils ne comptent pas baisser les bras et sollicitent la direction générale, de dépêcher le plus tôt possible une inspection pour écouter les uns et les autres afin de constater de visu le « flou érigé en mode de gestion » au sein de notre agence. En somme, la situation dans laquelle se trouve L’ANDI de Saida est à déplorer, les employés vivent dans un climat de terreur et l’ambiance au sein des services est délétère.
« Comment va-t-on booster l’investissement dans notre wilaya avec une responsable par intérim connue par ses bizarreries, sa mentalité rétrograde et recluse dans une vision carriériste et dépassée », s’interrogent les agents, avant d’ajouter : « pour nous cadres-employés de l’ANDI de Saida, notre Direction Générale restera toujours l’ultime recours contre l’arbitraire et l’abus de pouvoir ».
A suivre !

À propos O.ogban

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

A l’occasion de l’aïd el fitr à Saïda. Une réception pour tourner la page…

Saisissant cette occasion de l’Aïd, ...

Brèves de Saïda

Un lot de boissons alcoolisées ...

Saïda. L’Aïd dans une ambiance festive

L’Aïd El-Fitr a été fêté ...

Le wali de Saïda dans la daïra de Sidi Boubekeur. Des sorties sur le terrain salvatrices?

Les inspections quotidiennes qu’effectue le ...

Un espace de détente en quête de sécurisation. Touche pas à mon «Vieux Saïda»

Décidément, il y a des ...