Accueil » ACTUALITE » Ancien président de l’APN. Said Bouhadja n’est plus

Ancien président de l’APN. Said Bouhadja n’est plus

Le Moudjahid ancien Flniste et ancien GFLN à Constantine en 1968 et ancien président de l’Assemblée APN, Saïd Bouhadja, a rendu l’âme, hier, tôt dans la journée, à l’âge de 82 ans à l’hôpital Mustapha Pacha d’Algérie des suites d’une longue maladie. L’ex Flniste et enfant prodigue du plus vieux parti a connu un itinéraire de militant du Front peu orthodoxe de par ses prises de positions controversées mais surtout de par ses diatribes et oppositions aux opportunistes du parti dont il n’avait cessé de leur tirer des rafales verbales, ce qui lui vaudra sa marginalisation de cet état major qui verra une escalade voir un flux et un rush d’opportunistes, depuis qu’il avait formé le trio sous la bannière de la coalition avec le RND et le MSP, pour défendre le programme présidentiel de l’ex président déchu Abdelaziz Bouteflika. Après les remous et les scandales de dislocation qui ont secoué le FLN, Ammi Saïd se retire de ce flanc pour former l’aile des redresseurs. Saïd Bouhedja a été mis sous les feux de la rampe depuis la scission opérée au FLN en 2003 parce qu’ils n’ont pas été, lui et ses alliés, retenus au Comité central du parti lors du 8ème Congrès qui avait opté pour le SG Ali Benflis. Il se rangera en 2004 du côté des pro- candidat Bouteflika pour le second mandat. Ammi Saïd sera placé à la tête de la chambre basse après des tractations de coulisses pour bons et loyaux services du FLN avec l’ex président déchu. Le scénario du cadenas sous l’égide de Si Affif l’a marqué à jamais et l’a fragilisé. On voulait coûte que coûte son éviction de la présidence de cette institution qu’est l’assemblée Nationale. Devant son refus d’abdiquer, les plus récalcitrants et les détracteurs ont recouru à cette sale besogne pour l’empêcher d’accéder à son bureau par la force en plaçant des cadenas à l’entrée de la chambre basse. Ce coup de poker a été piloté par Si Affif le député de Mostaganem qui, pour rappel, doit passer devant la commission des affaires juridiques de l’APN. Devant ces péripéties, ses camarades du parti sont arrivés à le faire éjecter de son poste de président de la chambre basse et son remplacement par Mouad Bouchareb, qui signalons-le, connaîtra le même sort pour avoir préparer la rencontre du stade du 05 juillet en faveur d’un 5ème mandat pour le président déchu Abdelaziz Bouteflika. Feu Bouhadja avait occupé à maintes reprises des postes de Mouhafadh au sein du parti. Il était notamment membre du Bureau politique de ce parti, un poste qu’il avait gardé pendant des années avant l’éclatement de l’affaire du cadenas. Il a été député du FLN de 1997 à 2002, avant d’être élu président de l’APN en 2017. Son mandat à la tête de la chambre basse connaîtra beaucoup d’opposition vu son âge avancé. Ce mandat était controversé suite à ces prises de positions politiques.

À propos NADIRA FOUDAD

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Forum économique algéro-italien au CIC à Alger. Pour un partenariat gagnant-gagnant

L’ambassadeur d’Italie en Algérie, après ...

Relations bilatérales algéro-italiennes .Le Premier ministre italien, Mario Draghi, aujourd’hui à Alger

Mais qu’est-ce qui fait courir ...

Micro-entreprise. Le Salon international prévu au mois de septembre prochain

Dans le domaine de la ...

Propos du Ministre du tourisme sur les vacances des Algériens. Une question de pouvoir d’achat

La saison estivale est bel ...

Grâce présidentielle. Mesures d’apaisement pour 44 hirakistes

Il s’agit, selon le communiqué ...