Accueil » ORAN » Alors que seulement 5.000 citoyens ont été vaccinés. Plusieurs cas de SARS-CoV-2 détectés

Alors que seulement 5.000 citoyens ont été vaccinés. Plusieurs cas de SARS-CoV-2 détectés

La situation sanitaire dans le pays n’est pas dans le vert, ne cessent de rappeler les spécialistes de la médecine au niveau de la wilaya. « Le Covid n’est pas encore vaincu, surtout avec la détection de nouveaux cas atteints de nouveaux variants britanniques et nigérians», indique la responsable du service de prévention, au niveau de la direction de la Santé. En fait, 16 nouveaux cas de variants britanniques et nigérians ont été découverts alors qu’un cas de décès a été enregistré. Il s’agit d’une femme septuagénaire qui a succombé à son malaise dû au Coronavirus. Selon des sources hospitalières, les personnes atteintes sont traitées au niveau de l’hôpital d’En Nedjma. A vrai dire, depuis quelques semaines, les données concernant les variants du coronavirus SARS-CoV-2, qu’ils soient britanniques, nigérians, voire possiblement d’autres origines, se succèdent à un rythme soutenu. Ces nouveaux variants du SARS-CoV-2 inquiètent les autorités locales. En effet, certains sont plus contagieux que les variants circulant actuellement, appelés variants historiques. Or, les spécialistes ne cessent de tirer la sonnette d’alarme pour mettre tout le monde devant leur responsabilité, étant donné que la situation n’est pas critique et demeure maîtrisable jusqu’à présent. Inéluctablement, la nonchalance des citoyens qui a apparemment mis en échec toutes les tentatives de l’Etat ayant pour objectif de terminer une fois pour toute avec la pandémie. D’ailleurs, il va sans dire que de nombreuses personnes éprouvent des difficultés à suivre ces règles, pourtant simples. Il n’est pas évident pour tout le monde de limiter ses contacts et d’éviter les grands groupes. Ajouter à cela, la difficulté de porter le masque dans les moyens de transport et au niveau des administrations et locaux commerciaux. Dans le même registre, la sensibilisation demeure la seule solution pour faire lever le degré de conscience et de responsabilité chez une grande frange de la société, indiquent les spécialistes de la médecine qui rappellent la vaccination de 5.000 citoyens. Enfin, la sécurité sanitaire n’est pas l’affaire des médecins ou des autorités locales car les plus touchés sont les citoyens qui ne portent pas d’importance à cette pandémie qui fait des ravages dans d’autres pays.

À propos Islam Rayan

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Alors que le marché communal demeure inoccupé. Les vendeurs à la charrette préfèrent les rues

En dépit de l’ouverture du ...

Il emboite le pas au poisson frais. Le surgelé également hors de portée!

Le poisson ne se pose ...

Enième coupure d’eau au Pôle urbain Ahmed Zabana. Les colporteurs ambulants jubilent

L’eau ne coule plus dans ...

Distribué en peu de quantité à l’AADL « Ahmed Zabana » La crise du lait en sachet coïncide toujours avec le Ramadhan

Avec l’arrivée de chaque Ramadhan, ...

Premier jour du Ramadhan à l’AADL Ahmed Zabana. Les commerçants en profitent, les citoyens en déclin

Alors que la population oranaise ...