Accueil » ORAN » Alors que les enterrements sont en pleine croissance. Les travailleurs du cimetière de Ain El Beida sans salaire

Alors que les enterrements sont en pleine croissance. Les travailleurs du cimetière de Ain El Beida sans salaire

Pour la énième fois, les travailleurs du cimetière de Ain El Beida sont sans salaire depuis 02 mois. Une situation qui inquiète ces employés, de peur de voir leurs salaires ne pas arriver dans leur compte postal sur une longue durée. Cette situation que vit ces travailleurs, tombe à pic, au moment où la gestion des cimetières, relevant de la commune d’Oran, ne fonctionne que par des actions de bienfaiteurs. Sur les lieux, on apprend que les dalles pour fermer les tombes, sont vendues par des privés à des prix qui avoisinent les 2.500 DA et plus. C’est une première depuis l’ouverture de ce cimetière. Nos sources rapportent que la Direction communale des pompes funèbres de la commune d’Oran ne reçoit que 500 millions de centimes de son budget de fonctionnement, qui tourne autour de 06 milliards de centimes. Les travailleurs qui activent à l’intérieur du cimetière, se contentent des aides remis par certains membres des familles des défunts. « Nous en avons marre de vivre de la charité des familles endeuillées », lance un travailleur à son ami. Toujours selon les mêmes sources, la crainte des travailleurs en question monte d’un cran, avec la croissance des enterrements qui sont passés de la moyenne annuelle de 15 à 20 quotidiennement à plus d’une trentaine par jour.

À propos A.KADER

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

EHU 1er Novembre 1954. 2.434 césariennes effectuées en 2023

Selon une source officielle, le ...

Oued Tlélat. La bande des voleurs de câbles neutralisée

La cavale d’une bande de ...

Coordination citoyenne durable de la wilaya d’Oran. 05 anciens maires honorés

Dans le cadre de la ...

CEM Chaibi Boumediene. Les élèves célèbrent la journée du Chahid

Dans une ambiance festive et ...

Brèves d’Oran

Bir El Djir. 01 mort ...