Accueil » ORAN » Alors que l’activité commerciale commence à se rebiffer. Se dirige-t-on vers un durcissement à cause du Covid-19?

Alors que l’activité commerciale commence à se rebiffer. Se dirige-t-on vers un durcissement à cause du Covid-19?

Des prémices et des pistes des autorités locales pour durcir les règles de confinement se profilent dans un proche horizon, affirment les spécialistes. Force est de constater que les mesures de prévention dédiées à endiguer la propagation du Covid-19 dans la région ne sont plus respectées, il urge aux autorités de prendre toutes les décisions nécessaires et ce, afin de mettre fin à la nonchalance d’une frange de la population qui ne prête guère de respect aux mesures de prévention. A vrai dire, certains de nos concitoyens ne respectent pas les consignes alors que des médecins hospitaliers adressent un appel à « un respect strict des mesures de confinement ». Se dirige-t-on vers un durcissement des règles de déplacement? Jusqu’à présent, « pas d’évolution des restrictions nationales cette semaine », observe-t-on, mais les résultats enregistrés ces derniers temps ne sont pas à décortiquer, la situation devient d’un jour à l’autre insupportable pour le staff médical.
En fait, les mesures et les protocoles sanitaires avaient pour objectif de freiner la circulation du virus, sauf que le résultat final a donné raison aux médecins qui n’ont pas cessé de tirer la sonnette d’alarme. L’état des lieux ne porte guère à l’optimisme avec la recrudescence du nombre de personnes contaminées, ce qui prévoit des mesures d’urgence, à l’image de fermetures des cafétérias, des crèmeries et de quelques espaces commerciaux. Cela se passe alors que des personnes ont déjà été verbalisées pour non-respect des règles du confinement. Or, si le confinement ne plaît pas à tout le monde et certains réfractaires l’ont payé à leurs dépens. Nous ne sommes qu’au mois de juillet et il y a un sentiment de déjà-vu dans l’atmosphère. Comme à l’année passée, les signaux se multiplient donnant l’impression qu’au final, tout est mis en place pour préparer la population à l’inéluctable. De son côté, le Conseil scientifique qualifie d’inquiétant le niveau de l’épidémie de Covid-19 en Algérie, mais cela n’a pas incité les gens à faire preuve de plus de prudence. Enfin, «prendre des décisions difficiles», dans les tout prochains jours, sera-t-il bénéfique pour la région qui a commencé à se rebiffer économiquement parlant.

À propos Islam Rayan

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Alors que le marché communal demeure inoccupé. Les vendeurs à la charrette préfèrent les rues

En dépit de l’ouverture du ...

Il emboite le pas au poisson frais. Le surgelé également hors de portée!

Le poisson ne se pose ...

Enième coupure d’eau au Pôle urbain Ahmed Zabana. Les colporteurs ambulants jubilent

L’eau ne coule plus dans ...

Distribué en peu de quantité à l’AADL « Ahmed Zabana » La crise du lait en sachet coïncide toujours avec le Ramadhan

Avec l’arrivée de chaque Ramadhan, ...

Premier jour du Ramadhan à l’AADL Ahmed Zabana. Les commerçants en profitent, les citoyens en déclin

Alors que la population oranaise ...