Accueil » ORAN » Alors que la rentrée primaire est dans 10 jours. Le «protocole sanitaire» domine les autres priorités

Alors que la rentrée primaire est dans 10 jours. Le «protocole sanitaire» domine les autres priorités

La question relative à la disponibilité des manuels scolaires des nouveaux programmes d’enseignement pour le cycle primaire rebondit sur la scène, à la faveur de la rentrée scolaire 2020-2021, fixée le 21 octobre pour le cycle primaire. Le livre scolaire surtout est en manque criard au niveau des bibliothèques de la ville d’Oran, ce qui n’est pas sans susciter certaines apprehensions, d’ailleurs légitimes des parents à la veille d’une rentrée supposée être d’une accalmie, après de longs mois de rupture avec les bancs, suite à la propagation de la pandémie du Coronavirus. Une rentrée qui va permettre de couper avec la “monotonie” et la “pression” vécues par certains parents dont les enfants scolarisés étaient pendant plusieurs mois gardés à domicile, loin des classes, sans toutefois ne pas se poser une question sur la disponibilté des livres scolaires, le jour J. Le ministère de l’Education nationale a rassuré quant à la disponibilité des manuels et des livres scolaires attachant une attention particulière à la prochaine reprise des classes, après un “passage à vide” dû à la pandémie du Covid-19. L’absence de livres au niveau des bibliothèque, au-delà des quantités rares sur le marché informel concernant notamment les anciens programmes, effraie déja les ménages et avec l’absence à Oran de salons de livres ou des manuels scolaires, c’est un grand point d’interrogation. Les parents déja suffisament affectés par la faiblesse du pouvoir d’achat peuvent-ils prétendre à l’organisation d’un salon du manuel scolaire de manière à ce que les prix soient à la portée du porte-monnaie du citoyen lambda? D’autre part, il est signalé d’après certaines sources syndicalistes, “la méconnaisancs jusqu’ici par les parents des dispositions du “protocole sanitaire” devant entrer en vigueur à partir du 1er jour de la prochaine rentrée du primaire. Ce qui n’est pas, selon les mêmes sources, “sans augmenter le thermomètre de la pression chez les parents dans l’embarras. Toutefois, on croit savoir qu’une “réunion” serait prévue à partir de samedi 10 octobre entre ce syndicat et les responsables du secteur de l’éducation afin de mettre les bouches doubles concernant les dispositions entre autres organisationnelles, pédagogiques et sanitaires à adopter dans la perspective de garantir les conditions idoines d’une rentrée normale des classes.

À propos B.HABIB

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

05 éléments de soutien neutralisés et des bombes détruites en une semaine. La traque des résidus terroristes continue

L’Algérie qui a réussi à ...

Licences d’importation automobile. Les précisions du GCA

Le secteur automobile est mal ...

Rapport de la banque mondiale sur la situation économique en Algérie. Une nette amélioration

L’Algérie a renoué dès l’année ...

Y a-t-il une volonté d’un pourrissement de la ville Prolifération des ordures, un «crime» contre l’environnement?

«Inquiétant, n’est pas encore le ...

L’anglais dès cette rentrée pour les élèves du primaire. Un million de livres imprimés

C’est la course contre la ...

%d blogueurs aiment cette page :