Accueil » SPORT » Allusion faite à son avenir à la tête de l’EN après la désillusion de mardi soir. Belmadi: « Attention à l’instabilité … »

Allusion faite à son avenir à la tête de l’EN après la désillusion de mardi soir. Belmadi: « Attention à l’instabilité … »

L’image a fait le tour de la planète football. Atterrée et en pleurs, Djamel Belmadi a terriblement vécu l’élimination des Verts de la course à la Coupe du Monde 2022, au Qatar. Le temps de reprendre ses esprits, il a ensuite essayé de faire son mea culpa sans se départir de son habituelle lucidité. «Je ne sais pas si l’on a failli mentalement. A dix secondes d’un Mondial, il y a une erreur de concentration, de lucidité. On s’est créé des situations très claires, eux très peu, sauf sur des centres. On a eu beaucoup de situations non concrétisées. Ce n’est pas une affaire de système. On a eu plusieurs fois la possibilité de marquer des buts. Nous sommes obligés de faire évoluer cette équipe. Des fois ça marche et des fois ça ne paie pas, chaque match a sa vérité. On disait que j’étais trop attaché à un système, puis que je changeais trop de système. On a manqué de précision dans le dernier geste, la dernière passe, l’avant dernière passe… Malgré cela, tu es qualifié dix secondes avant la fin mais le football est parfois cruel. Je ne pense pas que l’équipe la plus méritante ce soir s’est qualifié» dira-t-il, d’emblée en conférence de presse d’après-match. Et d’abonder; ««Aujourd’hui, vous avez la possibilité de tout remettre en question. C’est trop facile… Ce n’est pas le moment de faire un bilan avec cette charge émotionnelle. Nous sommes effondrés. On a mis notre vie entre parenthèses pour ce match et ce succès. Pour notre pays, notre peuple. Nous n’avions que cette motivation en tête. C’est plus qu’une déception personnelle, ce mauvais scénario… on doit s’en remettre à dix secondes d’un mondial… Difficile de parler d’avenir. Tout le monde est abattu. On ne se voyait pas rater cette Coupe du Monde. A dix secondes… Un bilan sera fait mais pour l’instant la déception domine. Il y a des chances pour que je fasse plaisir à certains journalistes, à certains ici et sur les plateaux TV qui s’en prennent à vous pour des lobbies… Les jours à venir et les temps qui suivent vont être difficiles». Djamel Belmadi a, ensuite, été très critique envers l’arbitrage de Bakary Gassama. «Je le dis aujourd’hui sans peur: ces arbitres ne respectent pas notre pays. Ils viennent ici, voient notre travail, et ne nous respectent pas. Ces deux derniers années, je n’ai jamais vu un seul arbitre qui ne soit pas agressif quand tu viens lui parler. Je ne cherche pas d’excuses, ce sont des faits.» Moins sévère, cependant, envers ses propres éléments, il renchérit: «Toko Ekambi n’a pas été vu sur les deux matchs grâce au travail de Benayada. Pourtant, c’est lui qui parvient à qualifier son pays en Coupe du Monde. Ne comptez pas sur moi pour tirer sur mes joueurs. M’Bolhi a, quant à lui, su faire ce qu’il avait à faire. Pour le premier but, ce type d’erreur peut arriver. Il a fait une double parade importante en seconde mi-temps. Ma tristesse va d’abord à mes joueurs. Pour certains, c’était sûrement la dernière occasion d’aller en Coupe du Monde. J’espère que Zerrouki, Bennacer, Touba, Boudaoui auront la chance à l’avenir d’aller au mondial. Ahmed (Touba) a passé un palier. Je lui ai dit cette semaine. C’est quelqu’un qui aime son pays, a intégré ce qu’on lui a demandé et qui apportera beaucoup à cette équipe à l’avenir.»

Song: «L’Algérie a fait preuve d’excès de confiance»
«La Fédération, les joueurs, et tous les acteurs de ce sport doivent travailler ensemble pour permettre d’aller de l’avant. Ce qui est important c’est que cette EN doit être bien entourée. S’il faut changer? On changera. Je ne parle pas de mon cas mais attention à l’instabilité. Cela n’a jamais rien de bon dans le football» lancera le conférencier, en guise de conclusion, sans pour autant évoquer son avenir avec précision. De son côté, le sélectionneur camerounais, Rigobert Song, a, comme il fallait s’y attendre, fait la part belle à l’exploit de son équipe. «Comme au match aller, la sélection algérienne a fait preuve d’une grande rigueur défensive, mais cette fois, nous avions pris nos dispositions, en retenant la leçon du match aller, pour mieux gérer ce match retour. Outre la bonne exploitation des couloirs, nous avons mis deux attaquants devant pour mettre plus de percussion. Quoique, ce n’est pas la bonne gestion tactique qui a joué le plus grand rôle dans notre qualification, mais plutôt le mental. L’Algérie se voyait qualifiée rien qu’en tenant compte du résultat du match aller, et même si elle a un peu douté après notre premier but à Tchaker, elle est vite retombée dans l’excès de confiance après l’égalisation. Lorsqu’on est un vrai compétiteur, on ne lâche rien. Ce qui était le cas pour notre équipe.» Rigobert Song a enchainé: «Lorsqu’on est un lion, on peut vaciller, mais on ne meurt pas vraiment. Mes joueurs sont restés dans le match, même après ce but assassin, qui j’en suis sûr aurait anéanti plus d’une équipe. Leurs efforts ont été bien récompensés et tant mieux pour nous. Il est important aussi de souligner que notre équipe n’avait plus rien à perdre, et que cette situation l’a aidé à tout donner, sans hésitation ni retenue. Pour conclure, je tiens à remercier l’Algérie pour son bon accueil, en lui souhaitant bonne chance pour la suite, particulièrement au coach Djamel Belmadi. Il a accompli de grandes choses depuis son arrivée et j’espère vivement le voir continuer à la tête de cette sélection. »

À propos Seif.Eddine.R

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Organisation catastrophique au stade Ahmed Zabana. Le MCO domine l’USMA et se rassure

Le Mouloudia d’Oran a fêté, ...

Guerre ouverte entre le président de la FAF et son BF. EN A’: Clean sheet et stérilité offensive

Contrairement à l’issue victorieuse du ...

Algérie A’ – Togo (Ce soir, au stade Mustapha Tchaker). Pour asseoir le socle et tester les variantes

Victorieuse du premier acte, jeudi ...

Une seconde manche prévue dimanche soir. L’EN domine le Togo sous les yeux d’Amara

Dans un stade Mustapha-Tchaker qui ...

Algérie-Cameroun: La FIFA rendra son verdict le 21 avril. Belmadi prolongera son contrat !

Bien qu’un éventuel repêchage en ...