Accueil » CHRONIQUE » Algérie-Russie, le bon partenariat !

Algérie-Russie, le bon partenariat !

D’après un récent rapport du Centre fédéral pour les exportations agroalimentaires, relevant du ministère russe de l’Agriculture, les exportations agricoles de la Russie vers l’Algérie ont enregistré une croissance remarquable, dépassant les 80% en volume. En effet, l’Algérie a importé plus de 2,7 millions de tonnes de produits agricoles en provenance de Russie, ce qui représente une augmentation de 81% par rapport à l’année précédente. De même, la valeur de ces exportations a également connu une augmentation de 20%. Le produit clé exporté vers ce pays maghrébin reste le blé. En 2023, le pays a reçu 2,5 millions de tonnes de blé, soit +91% par rapport à 2022.L’Union céréalière russe avait prévu une forte augmentation des exportations de blé russe vers l’Algérie en 2023. En 2022, la Russie a envoyé environ 1,3 million de tonnes de blé vers l’Algérie. C’est ce que rapporte l’agence de presse russe Interfax qui cite des données du centre des exportations du ministère de l’Agriculture. En tout, la Russie a fourni à l’Algérie jusqu’à 3,5 millions de tonnes de produits, représentant plus de 40% des importations algériennes de blé durant cette année. L’Algérie se positionne comme le troisième partenaire commercial de la Russie en Afrique, avec des échanges dépassant les 2 milliards de dollars sur les huit premiers mois de 2023, tous secteurs confondus. Dimitri Patrouchev a souligné: «L’Algérie se classe désormais au troisième rang parmi les États africains en termes de chiffre d’affaires commercial avec la Russie. En peu de temps, le volume des échanges bilatéraux dans le secteur agricole a doublé pour atteindre près de 700 millions de dollars». Patrouchev a souligné que Moscou envisageait d’augmenter ses exportations de produits agricoles, de viande et de produits laitiers vers l’Algérie. Récemment, la Russie a intensifié ses échanges dans le domaine agricole, notamment avec l’octroi, fin septembre dernier, de l’autorisation d’exporter de la viande de volaille en Algérie. Les agriculteurs algériens envisagent d’investir le marché russe de la tomate pour stimuler davantage leur économie. Par ailleurs, l’Algérie se positionne également comme le deuxième plus grand importateur d’huile de soja russe. Il est également notable de mentionner que les exportations d’orge vers l’Algérie ont repris en novembre 2023 après une pause de deux ans et demi. Après une pause de deux ans et demi, les exportations d’orge vers l’Algérie ont repris en novembre 2023. Il est prévu que les exportations agroalimentaires russes vers l’Algérie dépassent 1,5 milliard de dollars à l’avenir.

À propos B.nadir

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

La surabondance du blé fait le bonheur de l’Algérie

Les exportations de blé de ...

Migration et asile, l’UE durcit les lois!

L’UE fait face à une ...

2024, la bonne année du pétrole !

Malgré l’attaque de l’Iran contre ...

A l’aube d’une troisième guerre mondiale!

Le samedi 13 avril, l’Iran ...

Le pétrole au centre du conflit Iran-Israël

Les prix du pétrole ont ...