Accueil » Point de Vue » Algérie-Allemagne Coopération énergétique prometteuse

Algérie-Allemagne Coopération énergétique prometteuse

Le PDG de la Sonatrach avait accordé, il y a trois jours de ça, deux audiences respectives et de grande importance, concernant le domaine de la coopération énergétique. La première a été accordée à son homologue allemand de la société UNIPER et la seconde au président du conseil d’administration de la VNG AG. Pour plus d’informations, VNG est un groupe de plus de 20 entreprises comptant plus de 1 500 employés. Il est basé à Leipzig, le groupe est le troisième importateur de gaz et opérateur de stockage dans toute l’Allemagne. Il contribue à garantir la sécurité de l’approvisionnement en gaz pour l’ensemble du pays. A noter, d’autre part, qu’UNIPER est une société énergétique spécialisée dans la production de l’électricité et du gaz, ainsi que les énergies propres. Nous sommes donc, devant un mégaprojet prometteur de coopération énergétique entre l’Allemagne et l’Algérie. Les retombées de la crise européenne conséquentes à la guerre de l’Ukraine ont fait en sorte que le blocus décrété par les occidentaux à l’égard la Russie, principal fournisseur de gaz naturel à l’Europe, va largement profiter aux autres pays producteurs de gaz, mais politiquement «neutres» par rapport au conflit, en cours. Justement, l’Allemagne, pas très loin géographiquement de la Russie, a longtemps profité de cette proximité géographique pour se faire ravitailler en gaz naturel avec des coûts relativement bas. Lors du déclenchement de la crise entre russes et européens, suite à la guerre de l’Ukraine, nous avons en cette date, suggéré dans cette même chronique que c’était l’occasion pour l’Algérie d’exploiter à bon escient les conséquences de ce conflit, dont les aspects laissaient déjà présager des hostilités qui ne s’avéraient pas éphémères. Il n’y a pas que l’Allemagne, aussi d’autres pays européens sont, toutefois intéressés par des projets de coopération énergétique. Cela fait longtemps que les allemands sont intéressés par l’énergie solaire, avec une possible coopération avec l’Algérie dans ce domaine. A savoir que l’irradiation solaire de l’Algérie est à peu près le double de celle de l’Allemagne, ce qui lui confère un potentiel particulièrement élevé de production énergétique à partir de l’énergie solaire. Déjà en 2015, les deux pays avaient décidé d’intensifier leur partenariat bilatéral dans le domaine de la transition énergétique. Cette approche visait à faire progresser l’utilisation des sources d’énergie renouvelables dans les différents domaines de l’industrie. Reste à savoir maintenant, comment protéger la rente tirée en chiffres astronomiques de ces ventes de la convoitise des rapaces aux «esprits maléfiques», qui guettent le magot de loin pour le dévorer au premier tournant.

À propos Abdelkader Benabdellah

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Cybersécurité

En arrivant chez nous, la ...

Quand l’Etat travaille pour le citoyen

La souveraineté du peuple, c’est ...

Israël défie le monde avec sa logique meurtrière

Israël est une base américaine ...

Ghaza : La diplomatie Algérienne mobilisée

Le fait que les responsables ...

Commerce ou arnaque ?

Le comportement de nos commerçants ...