Accueil » CHRONIQUE » Air Algérie: Des prestations et des tarifs

Air Algérie: Des prestations et des tarifs

Qu’irait-elle expliquer cette année lumière séparant la qualité des prestations offertes par la compagnie nationale Air Algérie, très mal appréciée, par les nationaux comme par les étrangers et les tarifs, également jugés «exorbitants» appliqués par cette même compagnie. C’est sûr qu’il y a quelque chose qui ne va pas, quelque part, au sein de cette compagnie. Cela pourrait avoir un lien direct avec les compétences professionnelles, ne répondant pas aux normes, gérant la première et la plus ancienne entreprise de l’aviation civile. Même si la compétence professionnelle ne pourrait rien y avoir là-dedans, juste pour ne pas nuire à la réputation, à nos cadres, la question du relâchement et l’absence de suivi et de sérieux, par les autorités de tutelle, sont largement abordées à cet effet. Au fait et eu égard de ce qui se passe un peu partout dans les autres entreprises et les administration publiques, ce sont, en effet, les mêmes maux : bureaucratie, tribalisme, clientélisme, favoritisme, népotisme. Il y a quelques mois, l’on avait publié, sur les réseaux sociaux, un document attestant le fait que pas mal de fonctionnaires et d’employés, ou même des manutentionnaires, auraient appartenu à une nuée de «tribus», ou bien ayant un lien de parenté avec des personnalités influentes au sein du pouvoir. C’est-à-dire portant les mêmes noms de famille… ce qui devrait expliquer que les recrutements ne se faisaient pas par référence à la compétence de la recrue, mais plutôt à ses relations à l’intérieur de l’administration de la compagnie. Ce favoritisme toucherait en premier lieu les fonctionnaires en poste dans les bureaux d’Air Algérie à l’étranger notamment, en Europe et en Amérique du Nord où la paie ou une partie d’elle se fait en devises (euros, dollars, etc…). Ne vous inquiétez pas, surtout mes chers lecteurs: tout le système bureaucratique national travaille selon ces normes – anti-normes. Si c’est là où vous allez, vous êtes appelés à confronter des situations où l’incompétence est maîtresse des lieux, c’est parce que ce sont les mêmes réflexes, les même maux, les mêmes mentalités qui dictent la façon de gérer telle ou telle administration, telle ou telle entreprise publique. Vous vous rappelez, peut-être, en m’adressant ainsi à mon ancienne génération, la devise qui couvrait les murs et les toits: «L’Homme qu’il faut, à la place qu’il faut»… Air Algérie fait monter les prix de ses prestations parce qu’il n y a pas de concurrent sur place. A prendre ou à laisser, que ce soit pour les tarifs ou pour les prestations… Et puis, cette même compagnie n’a de compte à rendre à personne.

À propos Abdelkader Benabdellah

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Le 24 février, une date souveraine

Deux grandes dates faisant partie ...

L’obésité, l’inquiétant nouveau phénomène

Les milieux scientifiques et médicinaux ...

Cybersécurité

En arrivant chez nous, la ...

Quand l’Etat travaille pour le citoyen

La souveraineté du peuple, c’est ...

Israël défie le monde avec sa logique meurtrière

Israël est une base américaine ...