Accueil » MONDE » Aide au peuple syrien. 6,4 milliards de dollars promis, loin de l’objectif espéré

Aide au peuple syrien. 6,4 milliards de dollars promis, loin de l’objectif espéré

Les donateurs internationaux se sont engagés, mardi, à verser une aide totale de 6,4 milliards de dollars aux déplacés et réfugiés syriens victimes d’une décennie de guerre, lors d’une conférence internationale organisée à Bruxelles par l’Union européenne et les Nations unies. L’ONU espérait un soutien financier d’au moins 10 milliards de dollars pour 2021. Les donateurs internationaux ont promis, mardi 30 mars, la somme de 6,4 milliards de dollars d’aide en faveur du peuple syrien et de ses réfugiés, en nette baisse par rapport à l’année précédente, et très en deçà de l’objectif de 10 milliards fixé par l’ONU. Les promesses d’aides totalisent 4,4 milliards de dollars pour l’année 2021, ainsi que 2 milliards pour 2022 et les années suivantes, a précisé le commissaire européen Janez Lenarcic, à l’issue de la conférence de Bruxelles organisée par l’Union européenne (UE) et les Nations unies. Il n’a pas donné immédiatement d’explications sur ce recul. L’événement de deux jours, tenu virtuellement pour cause de pandémie, a réuni quelque 80 délégations, mobilisées pour les millions de déplacés et de réfugiés. L’Allemagne, par la voix de son chef de la diplomatie Heiko Maas, s’est engagée à verser à elle seule 1,74 milliard d’euros, soit un tiers des engagement totaux annoncés, et les Etats-Unis quelque 510 millions d’euros. « La tragédie syrienne ne doit pas durer encore dix ans. Y mettre un terme commence par rendre l’espoir, et ça commence avec nos engagements, ici aujourd’hui », a souligné Heiko Maas. Cette cinquième édition de la conférence de Bruxelles pour la Syrie vise aussi à soutenir les pays voisins (Liban, Jordanie, Turquie, Irak, Egypte), qui ont accueilli 80 % des réfugiés syriens ayant dû fuir leur pays. L’aide financière doit notamment faciliter l’accès à l’enseignement pour les enfants réfugiés. L’ONU avait appelé à des dons d’au moins 10 milliards de dollars pour l’année en cours, rappelant que 24 millions de personnes ont besoin de soutien en Syrie et dans la région, soit 4 millions de plus que l’an dernier. L’objectif affiché était de collecter « au moins 4,2 milliards de dollars pour la réponse humanitaire à l’intérieur de la Syrie et 5,8 milliards supplémentaires pour soutenir les réfugiés et communautés d’accueil dans la région », avaient précisé les Nations unies.

À propos Carrefour

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Etats-Unis. Au moins 25 millions d’Américains menacés par le mauvais temps

«Une succession d’orages graves ? ...

Iran. Plus de 300 morts depuis le début des manifestations

Un premier bilan officiel, qui ...

Face aux manifestations. Pékin assure que son «combat contre le Covid-19 sera une réussite»

Au lendemain de manifestations rares, ...

Covid-19 en Chine. Protestations contre la politique «zéro cas»

La colère monte en Chine, ...

Migrations. Les 27 décident d’un plan d’urgence

Ne «pas reproduire »la crise franco-italienne ...