Accueil » RÉGIONS » Aïd-el-adha à Saïda. La main invisible de la spéculation

Aïd-el-adha à Saïda. La main invisible de la spéculation

Ils ont l’argent et le bétail. Ils entretiennent entre eux des relations qui sont le résultat d’une domination quasi-totale du marché.
C’est l’époque fabuleuse des maquignons et chevillards. Le marché du mouton de l’Aïd trouve sur son chemin des spéculateurs de tous bords hantés par le désir de s’enrichir sur le dos de l’éleveur et du citoyen. Une ambiance particulière anime la ville de Saïda et ce à quelques semaines de la célébration de l’Aïd. En effet, la frénésie du mouton continue de grimper et les maquignons se frottent les mains, « Kebch el Aid » est en ce moment la star incontestée.
Dans la rue ou dans les cafés de la place publique, on ne parle que de lui. Face à cette situation l’Etat va-t-il mettre sur pied les marchés de la Rahma, s’interrogent les citoyens qui pensent que pour cette année le prix du Mouton est quasiment inaccessible même pour les bourses moyennes. Attendons pour mieux voir…!

À propos O.ogban

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Saïda. Le wali et la réalité du terrain

Tout le monde aura remarqué ...

BAC à Saïda. L’heure de vérité

L’heure de vérité a enfin ...

Les épreuves du BEM prendront fin aujourd’hui. Avis partagés sur les sujets à Saïda

Hier, au deuxième jour de ...

Les forces de l’ordre à l’assaut de la délinquance. Des saisies et des arrestations à Saïda

Plusieurs affaires liées au trafic ...

Le MCS retourne en Ligue 2. Saïda aux anges…

Les combats les plus désespérés ...