Accueil » ORAN » Aid Al fitr. L’activité boulangère réduite n’a pas été du goût des citoyens

Aid Al fitr. L’activité boulangère réduite n’a pas été du goût des citoyens

L’activité commerciale particulièrement boulangère n’était pas au rendez-vous hier samedi à Oran soit trois jours après l’Aïd Al Fitr malgré les instructions de la direction du commerce encore que les permanences n’aient pas été toutes respectées durant les trois jours de la fête religieuse sacrée ce qui, d’une manière générale ne contraste pas avec les réflexes telle une peau dure ancrés dans le patrimoine génétique des commerçants fainéants et ce depuis plusieurs années. Étonnant de voir qu’une ville aussi grande et imposante comme Oran, deuxième capitale par excellence, n’a pas pour autant daigné assurer comme il se doit et grand dam des directives, l’activité boulangère réduite pour ces circonstances à quelques boulangers seulement. Il ressort d’un constat fait au centre-ville durant les deux premiers jours de la fête soit les mercredi et jeudi qu’un nombre «très imité» de ces commerçants étaient de service le reste ayant baissé rideau laissant les consommateurs en pleins questionnements. Un citoyen nous a confié à ce propos qu’il «s’est vu contraint d’épuiser du pain usé et déjà consommé depuis des jours pendant la fête à cause de la fermeture de plusieurs boulangers». Ce témoignage est rejoint par plusieurs consommateurs qui ont éprouvé toutes les peines du monde à se procurer ce produit stratégique durant les premiers jours de l’Aïd.. Ce ne sont pas pourtant ce qui avait été dit dans les médias. Certains boulangers se sont résolus à prolonger leur repos alors que d’autres n’étaient pas jusqu’à hier samedi d’activité, a-t-on constaté ceci sans parler d’autres prestations comme les restaurants et les cafétérias ce qui forcément n’a pas été du goût des citoyens.

À propos B.HABIB

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Zitouni préside une réunion à quelques jours de l’Aïd El Kebir et de la saison estivale. Objectif : assurer la disponibilité des produits

Faut-il se passer et sacrifier ...

Les deux autres «Grands» projets d’Oran. Dépollution du Lac de Dhaya Morsli et construction de la Stèle d’El Emir

Outre les projets d’investissement en ...

14 stations de dessalement opérationnelles et plusieurs projets en cours de construction. 3,7 millions m3/jour de production d’ici fin 2024

Quel avenir pour les ménages ...

Crédits alloués par l’Etat aux PCD et PSD dans la wilaya d’Oran. Une augmentation de 15,34 milliards de DA contre 12,30 milliards de DA en 2023

Les crédits de paiement alloués ...

Des mégaprojets et des investissements attendent leur finalisation d’ici 2027. L’Algérie bientôt sur le podium des puissances économiques

L’Algérie se métamorphose depuis 2019 ...