Accueil » CHRONIQUE » Agriculture, cap vers le Sud!

Agriculture, cap vers le Sud!

Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Youcef Cherfa, a souligné l’importance de créer une carte détaillée des ressources nationales pour stimuler les investissements agricoles dans les wilayas du Sud. Cette initiative vise à activer le plan national de développement des cultures stratégiques, en identifiant les besoins spécifiques en termes de sol, d’eau, d’énergie, d’infrastructures et de communications. Pour y parvenir, une coordination entre les acteurs centraux et locaux est nécessaire pour accélérer la mise en œuvre de programmes tels que l’électrification des exploitations agricoles et la facilitation des procédures de forage des puits. La réunion qui a également réuni plusieurs ministres et hauts fonctionnaires, a souligné l’importance de cette démarche pour le développement agricole dans la région. Au cours d’une séance de travail à huis clos, les responsables ont examiné les études techniques et cartographiques sur les capacités en eau et en sol des wilayas du Sud, dans le but d’identifier les grands périmètres propices aux projets d’investissement intégrés. Le ministre Cherfa a souligné l’importance de renforcer la sécurité alimentaire, en produisant des céréales, des légumes secs, des oléagineux, du lait et du sucre, conformément aux engagements du président Tebboune, en faveur d’une mise en valeur durable des terres dans le Sud, pour développer les cultures industrielles. Dans le cadre des efforts pour stimuler l’investissement agricole dans le Sud, le ministre a souligné l’intérêt croissant des opérateurs algériens et étrangers, notamment avec l’entrée en vigueur de mesures incitatives telles que le couloir vert pour les projets dépassant 10. 000 hectares. De son côté, le ministre de l’Hydraulique a mis en avant le rôle crucial de son secteur dans la mise en œuvre du programme agricole stratégique, en mobilisant les ressources hydriques sous toutes leurs formes, étant donné leur importance pour le développement agricole dans les régions du Sud. Il a souligné que l’élargissement des surfaces agricoles dépendra de la disponibilité des ressources en eau et a affirmé que son ministère accompagne les investisseurs agricoles, en facilitant l’obtention des autorisations de forages de puits dans la région. Par ailleurs, l’Agence nationale des ressources en eau, relevant du secteur de l’Hydraulique, supervise les opérations de forage de puits pour assurer une exploitation durable des ressources en eau souterraine, contribuant ainsi à la sécurité alimentaire et à la relance de l’économie nationale. Le ministre de l’Énergie et des Mines, Mohamed Arkab, a souligné les efforts de son Département pour faciliter et développer l’activité agricole dans le grand Sud en assurant le raccordement à l’énergie et en fournissant des engrais. Il a annoncé la mise en place d’un cadre de coopération entre les secteurs de l’Énergie et de l’Agriculture, avec la création d’une Commission technique conjointe pour harmoniser les projets agricoles et les activités liées aux hydrocarbures. Cette commission, composée de représentants de plusieurs ministères et organismes, vise à identifier et mettre en œuvre des solutions pour faciliter la coexistence des projets sur les mêmes superficies.

À propos B.nadir

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

La chute du blé, une aubaine pour l’Algérie!

Suite à une baisse des ...

L’Algérie à l’heure de la transition énergétique

L’Algérie possède un potentiel considérable ...

Gaza face à l’insécurité alimentaire!

L’ONU et plusieurs ONG ont ...

Violence dans les stades, l’affaire de tous !

La fin de saison de ...

Les Etats-Unis face à Israël

Dans le territoire palestinien, assiégé ...