Accueil » ORAN » Agression de l’environnement. Des contraventions comme seules solutions

Agression de l’environnement. Des contraventions comme seules solutions

Ces dernières années, les questions environnementales occupent la majeure partie des débats suite aux menaces que subit l’environnement par les effets induits des activités de l’homme. Dans la wilaya d’Oran, le problème qui menace le plus, est l’insalubrité. Pour cela, l’insalubrité est devenue un danger à Oran et dans toutes les autres villes du pays. Il est caractérisé par le manque d’infrastructures et d’équipements de gestion des déchets ménagers dans certaines communes, l’incivisme et l’exode rural et le poids des traditions de certains arrivistes face aux pratiques d’hygiène et d’assainissement. Dans certaines communes que nous avons visitées, la situation est très inquiétante: les marchés, les écoles, les stations de bus et même les dispensaires sont loin d’être des lieux propres. Face à la gravité du phénomène de l’insalubrité, l’on se demande à qui la faute? Les villes de la wilaya d’Oran, autrefois coquettes,sont aujourd’hui très sales; les rues, les marchés, les trottoirs et les caniveaux sont tous transformés en dépotoir d’ordures, obstruant ainsi les passages d’eau et provoquant des inondations comme à Es Sénia, Arzew, Misserghin et d’autres communes. L’insalubrité, elle est avant tout un problème de mauvais comportements. La preuve, certaines personnes ne se gênent pas pour s’asseoir auprès d’un tas d’ordures pour manger ou vendre, déverser les ordures dans les caniveaux, voler des bacs à ordures pour autre usage, etc… Pour preuve, le comportement de certains citoyens habitant Oran est en déphasage avec la culture de la propreté. L’incivisme de la population ne fait qu’aggraver le phénomène de l’insalubrité qui est devenu un véritable fléau. Certes, l’incivisme des uns et des autres fait défaut pour relever le défi de la salubrité mais il est de la responsabilité de l’Etat de mettre en place certains dispositifs, à savoir les contraventions contre les pollueurs pour minimiser les dégâts.

À propos Y.chaibi

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Après les prérogatives du président de la république aux collectivités locales. «La balle est dans le camp des représentant de la population»

Figure essentiel au bon fonctionnement ...

Chaussées dégradées, nids-de-poule et manque d’entretien. Les riverains interpellent les autorités de la ville

Un revêtement routier qui se ...

Déficit d’aires de stationnement. Les policiers de la voie publique entre le marteau et l’enclume

Stationner son véhicule à Oran, ...

Agressions de l’espace public. Quelles mesures face à l’absence de civisme

Dans tous les quartiers, cités, ...

Inondation à Belgaid. Irresponsabilité et incivisme citoyens

Les premières pluies qui se ...