Accueil » ACTUALITE » Agence Spatiale Algérienne (ASAL). Pilier stratégique pour le développement national

Agence Spatiale Algérienne (ASAL). Pilier stratégique pour le développement national

Fait inédit, le président algérien Abdelmadjid Tebboune attache une importance aux questions spatiales et du climat en Algérie. Le président souhaite en effet avoir une agence spatiale multi performante capable de jouer son rôle dans la prévention et l’évaluation du niveau des menaces et des risques ainsi que son utilisation et exploitation dans les projets d’intérêt national stratégique tels que la recherche scientifique spatiale, les innovations, la détection, les mises en orbite de satellites performants. Ce n’est plus un rêve ni un mythe d’ailleurs, l’Algérie est bel et bien à la conquête de l’espace de quoi lui permettre d’être au diapason des défis mais aussi dans le domaine des technologies spatiales avancées. De plus, le pays a réussi, grâce au génie de ses chercheurs 100% algériens, à mettre en place plusieurs satellites sophistiqués d’intérêt national. Lors de son investiture à la tête du pays, le président a incorporé dans ses 54 engagements un aspect somme toute fondamental lié à l’environnement et à l’espace contenu dans son «33ème engagement» à travers les mesures visant l’évaluation des risques entre autres spatial et climatique mais aussi dans le domaine des développements sécuritaire, économique et culturel du pays. Ainsi, l’Agence Spatiale Algérienne (ASAL) a récemment été le théâtre d’une importante réunion d’évaluation présidée par le Chef de l’État, M.Abdelmadjid Tebboune. Une rencontre de très haut niveau au cours de laquelle une attention a été accordée à l’ASAL et qui souligne son importance stratégique pour le pays. C’est quoi au juste une Agence spatiale ? Quel est son véritable rôle ? Pour les amateurs, le mot agence spatiale reste peu ancré ou méconnu dans les esprits mais pour les connaisseurs et les experts, la connaissance des secrets et des choses de dame nature et de l’espace qui nous entoure est primordiale en ce sens qu’elle aide mieux à percevoir les mystères, les menaces. En somme, un outil stratégique dans le développement des pays. Le président Tebboune s’est engagé auparavant à doter cette Agence de tous les moyens nécessaires afin de remplir ses missions d’intérêt national stratégique. L’ASAL, rappelons-le, est un établissement public national créé en 2002 par décret présidentiel. Son rôle est de concevoir et de mettre en œuvre la politique nationale visant à promouvoir et à développer l’activité spatiale. Sa principale mission est d’utiliser l’outil spatial pour favoriser le développement économique, social et culturel du pays, tout en assurant la sécurité et le bien-être de la population. L’ASAL est dirigée par un Conseil d’administration composé de représentants de 15 ministères et d’un Comité scientifique regroupant des experts en technologies et applications spatiales. Ses principales attributions ont essentiellement proposer une stratégie nationale dans le domaine spatial et en assurer la mise en œuvre, établir une infrastructure spatiale pour renforcer les capacités nationales, mettre en place et suivre les programmes de développement spatial annuels et pluriannuels, concevoir, réaliser et exploiter les systèmes spatiaux adaptés aux besoins nationaux, définir une politique de coopération bilatérale et multilatérale en accord avec les besoins nationaux, suivre et évaluer les engagements de l’État découlant d’accords régionaux et internationaux dans le domaine spatial. À travers ses satellites en orbite, l’ASAL surveille en temps réel les frontières et les zones sensibles, détectant tout mouvement suspect ou activité illégale. Cette surveillance constante permet de prévenir les menaces potentielles à la sécurité nationale et d’intervenir efficacement en cas de besoin. En outre, l’ASAL fournit des données précieuses pour la cartographie et la planification urbaine, facilitant ainsi la gestion efficace du territoire et des ressources nationales. Cette capacité à recueillir des informations détaillées sur le terrain permet aux autorités de prendre des décisions éclairées pour protéger et préserver l’environnement, tout en assurant le développement durable du pays. Parallèlement, l’ASAL joue un rôle essentiel dans la sécurisation du territoire en fournissant des services de communication sécurisés via ses satellites. Ces communications sont vitales pour les opérations militaires, les interventions d’urgence et les missions gouvernementales, garantissant ainsi l’efficacité et la confidentialité des échanges. C’est un pilier indispensable dans la préservation de la souveraineté nationale de l’Algérie, en assurant une surveillance et une sécurisation efficaces du territoire. Ses efforts continus contribuent à maintenir la stabilité et la sécurité du pays, tout en renforçant sa capacité à faire face aux défis et aux menaces émergentes. L’ASAL collabore étroitement avec les industries extractives pour utiliser les données satellites dans leurs opérations, ce qui améliore l’efficacité et la rentabilité de l’exploitation. De plus, ces données sont également utilisées pour évaluer l’impact environnemental des activités extractives et pour développer des stratégies de réhabilitation des zones affectées. En investissant dans la technologie spatiale et en l’appliquant à l’exploitation des ressources naturelles, l’ASAL contribue ainsi à la croissance économique de l’Algérie tout en veillant à une exploitation durable et responsable de ces ressources. Cette approche innovante montre comment la technologie spatiale peut être un moteur clé du développement socio-économique, en tirant parti de ses capacités pour répondre aux défis complexes de l’exploitation des ressources naturelles.

À propos B.Kamel

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Politique de meurtre, arrestation arbitraire, torture, déplacement forcé et génocide. Les enfants palestiniens, premières victimes de l’horreur

Désormais chaque enfant palestinien où ...

7ème Sommet des chefs d’Etat et de Gouvernement du Forum des pays exportateurs de gaz (GECF). A la recherche d’une vision commune

Quel avenir pour le gaz ...

Unité de production de MTBE d’Arzew. Projet stratégique d’autosuffisance

L’essence au plomb c’est bien ...

L’Algérie veut renforcer sa sécurité numérique. Cybersécurité : le rempart

Quelle stratégie à adopter pour ...

7.000 enfants ont perdu leurs familles et 1,2 million de personnes souffrent de traumatismes psychologiques. Le monde a abandonné Ghaza

L’étau se resserre de plus ...