Accueil » ACTUALITE » Affaire du meurtre du jeune Djamel Bensmaïl.102 accusés à la barre

Affaire du meurtre du jeune Djamel Bensmaïl.102 accusés à la barre

Plus d’une année après, le procès de l’assassinat de Djamel Bensmail s’est ouvert, mardi, devant le tribunal criminel de Dar El Beïda à Alger. Le jeune Bensmail a été assassiné en août 2021 à Larbaâ Nath Irathen (Tizi-Ouzou). Pas moins de 102 personnes dont 04 femmes, sont accusées dans cette affaire qui a défrayé la chronique locale, nationale et même internationale. De lourdes charges pèsent sur les accusés en lien avec le meurtre du jeune Djamel Bensmail, lors des incendies enregistrés durant l’été de l’année 2021, dans la wilaya de Tizi-Ouzou. Tous les mis en cause, arrêtés et non arrêtés, ont été convoqués à cette audience. Parmi les charges, on relève la réception de fonds de l’étranger dans le cadre d’un groupe ou d’une organisation en vue de commettre des actes, attentant à la sécurité de l’Etat, à l’unité et à l’intégrité nationale, en exécution d’un plan orchestré à l’intérieur du pays et à l’étranger, la production et la diffusion d’enregistrements, l’incitation à un attroupement armé, l’incitation à s’en prendre violemment à des membres de la force publique dans l’exercice de leurs fonctions, l’incitation au sabotage des biens d’autrui, et la création et l’administration d’un site Internet dédié à l’apologie des programmes, idées, actualités, dessins ou images incitant à la discrimination et à la haine dans la société. Un dispositif sécuritaire impressionnant a été installé devant l’établissement judiciaire pour sécuriser le tribunal et décourager toute tentative de dérapage. Lors de l’audition, les accusés se sont succédé à la barre pour se justifier et donner leur version des faits. L’un des accusés aurait reconnu être membre du MAK avant de démissionner. Un autre a avoué avoir participé à l’immolation de la dépouille et la diffusion de ses photos sur le réseau social, Messenger.
Le procès se poursuit et sera certainement long, au vu du nombre d’accusés qu’il faut entendre et aussi du nombre d’accusations qui pèsent sur les mis en cause. L’on se rappelle, lors de l’été 2021, alors que la Kabylie brûlait, des scènes intolérables ont été montrés par les caméras et sur les réseaux sociaux. Le jeune Bensmail a été tué puis brûlé en direct.

À propos B.L

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Lutte contre le criquet pèlerin dans la région occidentale. La 10ème Session du Comité exécutif de la CLCPRO à Oran

C’est aujourd’hui que s’ouvriront les ...

Arzew. Des constructions illicites démolies

Dans le cadre de la ...

Olympiades Internationales de Mathématiques. La phase qualificative lancée

Le concours des Olympiades Internationales ...

Plusieurs projets inspectés à Sidi Benyabka

Le chef de la daïra ...

Les opérations de nettoyage se poursuivent

Suivant les instructions du wali ...